Henri Loyrette va quitter le Louvre à la fin de son mandat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2012 à 13H41
Le président-directeur du Louvre Henri Loyrette (septembre 2012)

Le président-directeur du Louvre Henri Loyrette (septembre 2012)

© Pierre Verdy / Pool / AFP

Henri Loyrette ne briguera pas un nouveau mandat de président-directeur du Louvre, a annoncé lundi l’établissement public. Il était à sa tête depuis douze ans

Le quatrième mandat d'Henri Loyrette, 60 ans, conservateur général du patrimoine, s'achève en avril 2013.
 
"Henri Loyrette a informé le Président de la République et la ministre de la Culture de son choix de ne pas se porter candidat à un nouveau mandat", a  indiqué le Louvre.
 
"Après bientôt quarante années consacrées au monde des musées et après avoir mené à leur terme deux grands chantiers qu'il a initiés, les nouveaux espaces consacrés aux Arts de l'Islam et le Louvre-Lens, Henri Loyrette  souhaite à présent se consacrer à de nouvelles activités et laisser le Louvre ouvrir une nouvelle page de son histoire", explique par écrit le musée.
 
Henri Loyrette a envie de faire autre chose
"Il s'agit d'un choix personnel. Henri Loyrette a envie de faire autre chose, toujours au service de l'Etat", précise son entourage. Au terme de son mandat, Henri Loyrette "aura l'occasion de présenter un  bilan détaillé de ces douze années" passées à la tête de l'établissement public, ajoute le Louvre.
 
Premier musée du monde par sa fréquentation, "le Louvre a enregistré une augmentation sans pareille du nombre de ses visiteurs au cours de ces dernières années", relève l'établissement. En 2012, la fréquentation totale du Louvre devrait atteindre "un nouveau record historique, avec près de 10 millions de visiteurs", contre 5,1 millions  en 2001, à l'arrivée d’Henri Loyrette. 50% des visiteurs sont âgés de moins de 30 ans.
 
"Henri Loyrette tient d'ores et déjà à saluer toutes les équipes du Louvre qui ont contribué, par leur travail et leur passion, aux formidables succès que  le musée enregistre tant en termes de programmation et d'enrichissement des collections que d'attractivité et de rayonnement, confortant en cela les  missions premières et la vocation universelle du Louvre", selon le musée.
 
"Pendant les quatre mois à venir, Henri Loyrette aura à coeur de veiller à ce que cette dynamique puisse se poursuivre avec celui ou celle que le président de la République souhaitera désigner pour lui succéder".