" ¡ Hasta Siempre !" Ajaccio se met aux couleurs de Cuba !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/02/2015 à 13H25
L'image légendaire du Che Guevara déclinée en photo ou en peinture, au Palais Fesch d'Ajaccio pour l'événement Hasta Siempre

L'image légendaire du Che Guevara déclinée en photo ou en peinture, au Palais Fesch d'Ajaccio pour l'événement Hasta Siempre

© France 3 / Culturebox

¡ Hasta Siempre ! Ajaccio vivra à l'heure de Cuba jusqu'au 18 mai 2015. Le Palais Fesch, l'Espace Diamant et toute la ville ouvrent leurs portes à l'île des Caraïbes. Peintures, photos, concerts et spectacles de danse, l'événement créé à Ajaccio rassemble pour la première fois hors de Cuba la plus grande exposition consacrée à l'île.

D'une île à l'autre, "¡ Hasta Siempre ! est un événement majeur qui rapproche encore un peu plus l'histoire de Cuba et de la Corse.

Gilbert Brownstone, commissaire de l'exposition "Chefs d'oeuvre des musées de La Havane" le souligne "c'est la plus grande manifestation jamais faite de l'histoire cubaine en dehors de Cuba".

Reportage : Marion Galland,  Sylvie Wolinsky et Alfonsi Vanessa
Au programme des festivités, de la musique, de la danse et quatre expositions consacrées à Cuba. La peinture cubaine de l’époque coloniale aux avant-gardes, l'art contemporain cubain, les photos d’hier à aujourd’hui de Cuba et la photographie révolutionnaire au palais Fesch avec les légendaires portraits du Che Guevara prises par Korda et Corrales, l'exposition présente plus de 150 ans d'art cubain. 

Reportage : S. Wolinsky / S. Agostini / C. Agostini / W. Martini
 
Cuba et la Corse le lien des îles  

En 2010, l’ambassadeur de Cuba en France, accompagné de ses conseillers culturels, était reçu officiellement à Ajaccio. À cette occasion, il exprimait le souhait d’engager avec la ville un partenariat durable autour de projets artistiques et culturels. Dès lors, les échanges n'ont cessé entre la Méditerranéenne et la mer des Caraïbes. Forte d'une ouverture sur le monde, d'une créativité foisonnante et dynamique, Cuba prend ses quartiers en Corse pour quatre mois.
L'exil des Cubains vu par l'art contemporain

L'exil des Cubains vu par l'art contemporain

© France 3 / Culturebox
La Havane, l'ultime conquête de Napoléon 

Qui l'eut cru ? Le premier lien entre Cuba et la Corse c’est.... Napoléon bien sûr !  Car, aussi étrange que cela puisse paraître, il existe un musée Napoléon à Cuba. Le Museo Napoleonico de La Havane dispose d'un fonds extrêmement riche. Les collections vont de la Révolution française au Premier Empire. Elles comportent des objets personnels de Napoléon : pistolets portés à Borodino, un chapeau, les jumelles qu'il utilisait à Saint-Hélène... Parmi les autres pièces remarquables, le masque mortuaire de l'Empereur, rapporté à Cuba par le docteur Antommarchi, lui-même enterré à Santiago de Cuba. Autant dire que la Corse et Ajaccio sont bien connus des Cubains. 
Portrait de Napoléon au musée Fesch d'Ajaccio

Portrait de Napoléon au musée Fesch d'Ajaccio

© France 3 / Culturebox
Au Programme de l'événement Hasta Siempre : danse, musique, apéros musicaux, films, photographies, conférences, rencontres avec des artistes, des réalisateurs et des auteurs.

Quatre expositions sont organisées du 20 février au 18 mai au Palais Fesch et à l'Espace Diamant 
  • La peinture française (L’art français du XIX ème siècle),
  • La peinture cubaine de l’époque coloniale aux avant-gardes de Cuba à Paris,
  • L’art contemporain (photographies, vidéos…), 
  • La photographie révolutionnaire avec Korda et Corrales photographes acteurs de la révolution en marche. 

    Espace Diamant du 20 février au 18 avril Photos d’hier à aujourd’hui de Cuba
Spectacles, musique et danse
  • Le 20 février : Miguel NuNez au Palais Fesch en trio Piano Jazz pour une découverte de la création contemporaine et des chansons traditionnelles
  • Le 26 février : la compagnie DanzAbierta sera à l’Espace Diamant pour une pièce avec 5 danseurs qui raconte les rêves d’une génération de cubains qui n’a connu que la révolution.
  • Le 1er mars : Ernàn Lopez-Nussa, pianiste de réputation internationale, rendra hommage aux grands noms de la culture cubaine en interprétant les œuvres de quelques compositeurs insulaires. 
  • Le 3 mars : la compagnie présentera toujours à l’Espace Diamant "Showroom" dédié aux cabarets de la Havane des années 50. Deux jours avant le 1er mars 
  • Le 5 mars : Carlo Varela en trio, "le Dylan cubain" viendra enflammer l’Espace Diamant comme il le fait chez lui.
Cinéma Conférence
  • Les 27 et 28 février : festival de films cubains
  • Le 28 février conférence « La littérature cubaine aujourd’hui » animée par Wendy Guerra auteure de « Negra ».