Giacometti, le dernier des Etrusques, à la Pinacothèque

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/09/2011 à 11H17
Giacometti, le dernier des  Etrusques, à la Pinacothèque

Giacometti, le dernier des Etrusques, à la Pinacothèque

© Culturebox

C'est une nouvelle facette de l'artiste suisse Alberto Giacometti qui se dévoile jusqu'au 8 janvier 2012 à la Pinacothèque de Paris avec l'exposition "Giacometti et les Etrusques". Elle révèle la fascination qu'exerçait ce peuple de l'Antiquité sur le sculpteur, devenant pour lui une importante source d'inspiration.

Petit rappel historique pour ceux qui auraient passés trop de temps à rêvasser au fond de la classe, près du radiateur, pendant les cours d'histoire-géo : Les Etrusques étaient installés dans une région située   au nord de l'Italie, qui correspond aujourd'hui à la Toscane. Cette civilisation connue son apogée entre 600 et 350 av. J-C. avant d'être absorbée par la République romaine. L'art étrusque était d'une très grande richesse, marqué notamment par une liberté d'expressivité dans le mouvement. Ainsi, les artistes n'hésitaient pas à déformer les corps. C'est peut-être l'un des nombreux points communs entre ce peuple et le suisse Giacometti qui découvre cette civilisation en 1955, quand le Louvre organise une grande exposition sur les Etrusques. Le coup de foudre est tel que l'artiste va même jusqu'à organiser son atelier en s'inspirant d'une tombe étrusque (reconstituée dans l'exposition de la Pinacothèque). Il se rendra à plusieurs reprises  en Toscane pour visiter des musées consacrer à ce peuple. C'est dans l'un d'eux qu'il découvre "L'Ombre du Soir", un bronze de 57 centimètres de haut, réalise 350 ans avant Jésus-Christ. Une Ombre qui serait sortie pour la première fois d'Italie pour cette exposition à la Pinacothèque. Difficile quand on contemple la statuette ne pas trouver une parenté entre ce personnage filiforme et le style de Giacometti, mélange de mouvement vers le ciel, d'immobilité rêveuse et au final de mystère. Un mystère qui par-delà les siècles, continue de fasciner le public.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Alberto Giacometti à l'exposition "Un corps inattendu" au FRAC Auvergne
- Un rare buste anatomique étrusque au musée du Louvre
- Exposition Giacometti et Maeght, les fruits d'une amitié