Georges Rousse peint entre les murs du Musée Roger Quilliot de Clermont

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/03/2010 à 11H59
Georges Rousse peint entre les murs du Musée Roger Quilliot de Clermont

Georges Rousse peint entre les murs du Musée Roger Quilliot de Clermont

© Culturebox

George Rousse, pinceaux à la main, présente sa nouvelle installation qui sera exposée du 15 mai au 30 août 2010 au Musée des Beaux-Arts Roger Quilliot de Clermont-Ferrand.

George Rousse mélange les genres pour redonner des perspectives à l'Art. S'il est avant tout photographe, depuis l'âge de neuf ans et sa rencontre avec le Brownie Flash de Kodak, il est tout autant peintre, sculpteur et architecte. Il utilise comme matériau l'espace. A la linéarité du rendu final de l'image photographique, il oppose des structures éclatées sur plusieurs plans. Son travail aborde le rapport à l'espace mais aussi au temps, à la mémoire et à la trace laissée par l'homme. L'artiste investit les lieux abandonnés, comme les anciennes usines, pour les transformer en un espace pictural éphémère qu'il immortalise grâce à la photographie. Au début les lieux étaient vides et George Rousse y peignait des personnages fictifs sur les murs. Constatant qu'il se passait quelque chose d'intéressant dans la relation entre la peinture et l'espace, de la peinture à la photo et de la couleur à l'espace, l'artiste a progressivement glissé vers des formes géométriques qui ré-exploitent l'architecture des lieux.          


A voir aussi sur Culturebox
- La vidéo de "Georges Rousse offre de nouvelles perspectives aux lieux abandonnés"
- La vidéo "
Georges Rousse photographe"