François Boucq réunit les protagonistes du procès Carlton autour de ses croquis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/06/2015 à 15H20
Dodo la saumure au milieu des croquis de François Boucq

Dodo la saumure au milieu des croquis de François Boucq

© France 3 Culturebox

La réalité dépasse souvent la fiction. Peut-on imaginer qu’après un procès retentissant comme celui du Carlton de Lille, les avocats, prévenus et parties civiles se retrouvent autour d’un verre ? A priori non. C’est pourtant ce qui s’est passé le 25 juin lors d’un vernissage au Café Morel à Lille. Le dessinateur François Boucq y expose ses croquis, réalisés sur le vif, pendant le procès.

Dodo la saumure, René Kojfer... quelques unes des figures emblématiques - mais pas Dominique Strauss-Khan- du procès Carlton étaient présentes ce 25 juin au café Morel à Lille pour ce qu'on a appellé un vernissage... Parce que dans le cas présent, on n'ose pas dire que c'était un "pince-fesses" (le lecteur comprendra aisément pourquoi). 

Il y a quand même quelque chose de surréaliste à voir ainsi les prévenus, les avocats et les parties civiles de l'affaire du Carlton de Lille se retrouver dans une atmosphère plutôt bon enfant, surtout quand on se rappelle la trivialité de certains débats. Mais tout cela a beaucoup amusé François Boucq. Les croquis du dessinateur lillois sont exposés jusqu'au 22 juillet. A découvrir en attendant la sortie de son livre le 3 juillet prochain.
 
Reportage : D. Pithon / A. Méry / F. Duhem
Dessinateur lillois bien connu des amateurs de BD - Les Aventures de Jérôme Moucherot (Casterman), Bouncer (Glénat), La femme du magicien (Casterman) -, François Boucq  a assisté, du 2 au 20 février 2015, au procès du Carlton aux côtés de Pascale Robert-Diard, journaliste chargée de la rubrique judiciaire pour Le Monde.  
Dessin Boucq DSK © François Boucq / le Monde
Chaque jour, ils relataient le procès, lui avec ses croquis d'audience (il en réalisait une dizaine chaque jour), elle avec ses chroniques, le tout publié dans le journal Le Monde. Une matière rassemblée dans un livre (parution le 3 juillet), "Le Procès Carlton" dont la couverture résume à elle seule, tout le mordant du dessinateur et tout le ridicule des prévenus, dont les frasques sexuelles ont été étalées au grand jour.
Le procès du Carlton par François Boucq © France 3 Culturebox
Exposition des croquis de François Boucq au procès Carlton
jusqu'au 22 juillet
Au café Morel et Fils
31 place du Théâtre à Lille
Du lundi au samedi, de 9 h à 23 h, le dimanche de 15 h à 21 h
 
" Le Procès Carlton " de François Boucq et Pascale Robert-Diard, 
Le Monde-Le Lombard
136 pages
19,99 euros.