Femmes mises à nues dans "Série noire", une exposition de Gabriel Martinez

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/09/2009 à 09H57
Femmes mises à nues dans "Série noire", une exposition de Gabriel Martinez

Femmes mises à nues dans "Série noire", une exposition de Gabriel Martinez

© Culturebox

Gabriel Martinez expose sa "Série noire - Variations" à la Galerie Ferrero à Nice jusqu'au 23 octobre 2009. Une vingtaine de clichés spectaculaires, dont beaucoup imprimés sur Dibond, présentent des femmes recouvertes de peinture noire de la tête aux pieds. Elles apparaissent le plus souvent sur un fond aseptisé blanc, dans des postures sensuelles ou animales, comme si elles étaient prises sur le vif. Le photographe transforme ses modèles en personnages étranges qui parfois, semblent perdre leurs traits humains.

D'origine algérienne, Gabriel Martinez s'installe à Nice à l'âge de 7 ans, avec ses parents en 1964. Après des études de photo, il ouvre son premier studio en 1987, à Paris, puis celui où il travaille aujourd'hui, en conjuguant la photo d'art et les commandes pour des agences de publicité.
Dans "Série Noire", c'est la peau qui une nouvelle fois, obsède l'artiste. Il exploite les avancées offertes par le numérique en centrant encore plus sur son modèle et serrer au plus près du grain. Le graphisme de ses clichés emprunte aussi à la peinture. L'artiste cite volontiers Le Caravage, Le Greco ou Goya parmi ses influences.
Le corps sera à nouveau, au coeur de son prochain travail : il sera consacré aux os et au crânes.