« La couture en peinture »: galerie de portraits décapants signés Thierry Bruet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/03/2012 à 17H37
  • Tableau "Compromission" de Thierry Bruet installé dans la boutique de Didier Ludot
  • "Coco" de Thierry Bruet
  • "Coco" de Thierry Bruet
  • "Essayage" de Thierry Bruet
  • "Fashion week' de Thierry Bruet
  • "Fashion Week" de Thierry Bruet
  • "Compromission" de Thierry Bruet
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Tableau "Compromission" de Thierry Bruet installé dans la boutique de Didier Ludot
    Tableau "Compromission" de Thierry Bruet installé dans la boutique de Didier Ludot © Corinne Jeammet
  • "Coco" de Thierry Bruet
    "Coco" de Thierry Bruet © Corinne Jeammet
  • "Coco" de Thierry Bruet
    "Coco" de Thierry Bruet © DR
  • "Essayage" de Thierry Bruet
    "Essayage" de Thierry Bruet © Corinne Jeammet
  • "Fashion week' de Thierry Bruet
    "Fashion week' de Thierry Bruet © Corinne Jeammet
  • "Fashion Week" de Thierry Bruet
    "Fashion Week" de Thierry Bruet © DR
  • "Compromission" de Thierry Bruet
    "Compromission" de Thierry Bruet © Corinne Jeammet

Alors que la fashion week parisienne se termine, prolongez l’esprit mode avec cette exposition décalée qui se tient jusqu’au 17 mars chez Didier Ludot, l'antiquaire de la mode spécialisé dans la haute couture du XXe siècle.

Artiste, peintre, sculpteur depuis plus de 30 ans, Thierry Bruet affectionne la technique de la peinture à l’huile. Il réalise de grands portraits mondains et des œuvres monumentales décoratives. Son rêve : "raconter une histoire de temps qui passe à travers ses tableaux et ses sculptures".

Il joue sur l’illusion, la dérision, le contraste entre le beau et le laid. Son imaginaire, son humour iconoclaste ne font peut-être pas ressembler ses œuvres à ce que l’on pourrait décrire comme de l’art contemporain mais par son arrogante originalité, il est un artiste de son temps.

Commissionné par des décorateurs tels qu’Alberto Pinto, Frédéric Méchiche, Pierre-Yves Rochon….on trouve ses œuvres chez des collectionneurs à travers le monde mais également dans différents endroits : Hôtel George V (Paris), l’hôtel Shangri-La (Paris), l’hôtel Le Chalet Du Mont D’Arbois (Megève), L’hôtel Four Seasons (Londres), L’hôtel Four Seasons d’Alexandrie (Egypte), l’hôtel Méridien (Bahreïn), Hôtels Sofitel (New York, Londres), les magasins Henry Bendel (New York) et Hermes (Paris)...
Jusqu’au 17 mars chez Didier Ludot, dans les 2 boutiques installées dans les galeries des jardins du Palais-Royal. 75001 Paris. Tél.: 01.42.96.06.56.