Exposition "L'Art à l'épreuve du monde" à Dunkerque : de la noirceur de l'homme

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2013 à 14H55
Pape écrasé par une météorite : une oeuvre provocante qui avait déjà fait scandale lors de sa création en 2000

Pape écrasé par une météorite : une oeuvre provocante qui avait déjà fait scandale lors de sa création en 2000

© Capture d'écran Culturebox

Alors qu'"Inferno", le dernier Dan Brown, plonge le lecteur dans l'univers de "La Divine Comédie" de Dante, les cercles de l'enfer semblent se refermer sur la terre. Au Dépoland de Dunkerque, l'exposition "L'Art à l'épreuve du monde" propose de croiser les regards d'artistes qui s'interrogent sur la souffrance du monde au regard de l'histoire. A découvrir jusqu'au 6 octobre 2013.

"Et de longs corbillards, sans tambours ni musique / Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir / Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique / Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir". Ces quelques lignes du Spleen de Baudelaire permettent de prendre la mesure et de se préparer à la noirceur de "L'Art à l'épreuve du monde".

Entre souffrance, espérance et combat, l'homme semble asphixié et devient skyzophrène. Dans le cadre de "Dunkerque Capitale régionale de la Culture", l'exposition donne à voir un monde dangereux empli de violence, parcouru par des artistes de toutes origines et de toutes époques qui portent un regard souvent sombre; toujours lucide, sur ce qui les entoure. Mais l'humain a aussi une véritable capacité à se relever et à faire table rase. La douleur est universelle et intemporelle, tout comme l'espoir. 

Reportage de J-J. Regibier, P. Duluc, B. Delaporte 
A travers une centaine d'oeuvres classiques et contemporaines issues de la collection personnelle de François Pinault, l'exposition permet de confronter le regard posé par les artistes sur la vie et l'espace, et d'amener le spectateur, parfois par la provocation, à s'interroger sur son propre rapport au monde. Une visite singulière qui cherche à bousculer les idées préconçues et présente l'homme entre eros et thanatos, entre pulsion de vie et pulsion de mort. 

"L'Art à l'épreuve du monde" jusqu'au 6 octobre
Au Dépoland de Dunkerque
33 Rue du Ponceau
Tél : 03 28 28 98 02