Expo Universelle 2025 : la France candidate "dans les prochaines semaines"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/09/2016 à 18H01
Emmanuel Valls, le 17 août 2016 à l'Elysée

Emmanuel Valls, le 17 août 2016 à l'Elysée

© WITT/SIPA

La candidature de la France à l'Exposition Universelle 2025, "levier d'innovation et de croissance", pourrait être déposée dans les "toutes prochaines semaines", indique mercredi une communication de Manuel Valls devant le Conseil des ministres.

Une "lettre d'intention de la France pourrait être déposée dans les toutes prochaines semaines pour confirmer la démarche de candidature", indique le Premier ministre en ajoutant que cette candidature, "en synergie avec celle pour les jeux Olympiques et paralympiques de 2024, doit permettre à la France, de porter un message universel".

La communication rappelle que la France, qui en a organisé cinq, a été "un acteur majeur du développement des expositions universelles dans la seconde moitié du XIXe siècle (...) 80 ans après avoir accueilli une exposition universelle à Paris, elle doit retrouver cette vocation à accueillir le monde". Le Premier ministre a indiqué qu'un "travail important a été accompli pour créer les conditions favorables à la confirmation de la candidature de la France" avec la prochaine constitution d'un groupement d'intérêt public (GIP) rassemblant notamment l'Etat et les collectivités locales (Ville de Paris, Région Ile-de-France et Métropole du Grand Paris). Ce GIP doit "progresser dans les mois qui viennent" pour définir une "thématique mobilisatrice, choisir un site pour l'exposition et une organisation spatiale cohérente avec le projet de l'exposition".

Le gouvernement "sera attentif au choix du site qui devra contribuer à porter le développement de toute l'Ile-de-France et inclure les projets d'autres métropoles", ajoute la communication. "C'est un grand moment pour la France car les Expositions universelles permettent à un pays d'engager une véritable dynamique d'innovation, de développement et de créativité en lien avec le monde", a réagi Jean-Christophe Fromantin, président d'ExpoFrance 2025, l'association ayant promu le projet et membre du futur GIP.