En Sologne, l'art contemporain s'inscrit dans la nature

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/07/2015 à 17H53
Les Coquelicots de Mark Kramer à Marcilly-en-Gault dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Sologne 

Les Coquelicots de Mark Kramer à Marcilly-en-Gault dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Sologne 

© Olivier Coulange

La quatrième édition de la biennale d'art contemporain de Sologne rend hommage à la nature avec des sculptures et des installations disséminées dans les paysages. Une quarantaine d'oeuvres sont à découvrir au coeur des vertes forêts, à la surface d'un étang et dans les villages solognotes jusqu'à la fin septembre.

Pour ce quatrième rendez-vous, les organisateurs de la biennale de Sologne ont choisi de convier une cinquantaine d'artistes internationaux à créer leurs oeuvres en lien avec la nature. Rencontre avec le sculpteur Alexandre Berlioz qui créé in situ une pièce
de cèdre monumentale
Reportage : P. Bouchot / Y. Le Bloa / T. Guiet

Une vingtaine de site invitent le visiteur à se laisser surprendre par des sculptures monumentales, des installations insolites d'art contemporain créées par des d'artistes inspirés par la nature foisonnante de Sologne.  
Sculpture de Xavier Dambrine

Sculpture de Xavier Dambrine

© Olivier Coulange

Un jardin de sculptures

Le temps fort de la biennale a lieu dans le village de Chaumont-sur-Tharonne du 5 au 20 septembre. Disséminées dans le parc du château de la Motte, une cinquantaine d'oeuvres inventent les lieux autrement, en explorant les résonances particulières de l'humain dans le règne végétal, animal et minéral. 

Installation d'André Maigne sur l'étang de Lamotte-Beuvron

Installation d'André Maigne sur l'étang de Lamotte-Beuvron

© Olivier Coulange

Une Sologne résolument contemporaine

Pour Virginie Groleau, la Vice-présidente de la Biennale de Sologne, cet événement est aussi une manière de faire parler de la secrète Sologne. "L'art contemporain permet de resituer la Sologne dans un contexte actuel et montrer que cette région ne vit pas que sur des anciennes traditions ou des acquis. La Sologne est aussi une région moderne" 
 
Reportage : Bérénice Du Faÿ / Aurélie Darblade / Laurent Amblard et Eve Manier 


De bois et d'os 

La déambulation permet de découvrir le travail étonnant du sculpteur Jacques Rieu à la maison du cerf de Villeny (Loir-et-Cher). Son oeuvre intitulée "l'esprit de feu", est réalisée sur un chêne centenaire agrémenté d'os. "Dans l'histoire de l'art, l'os a toujours été interprété comme dans les Vanités", explique-t-il. 
L'esprit de Feu par le sculpteur Jacques Rieu

L'esprit de Feu par le sculpteur Jacques Rieu

© Olivier Coulange

 

 


L'invention de la nature à la Biennale d'art contemporain de Sologne du 1er juillet au 20 septembre 2015
 

La Biennale d'art contemporain de Sologne invite les artistes à créer avec la nature, ici l'installation de Do Delaunay 

La Biennale d'art contemporain de Sologne invite les artistes à créer avec la nature, ici l'installation de Do Delaunay 

© Olivier Coulange