En Peinture, Arthur Billard se fait appeler Arthure

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/05/2009 à 11H34
En Peinture, Arthur Billard se fait appeler Arthure

En Peinture, Arthur Billard se fait appeler Arthure

© Culturebox

Le peintre Arthure expose ses oeuvres jusqu'au 1er juin 2009 à la galerie du Passage à Langres en Haute-Marne.

Exposition après exposition, Arthure construit sa légende. Une légende qui plonge ses racines dans la mémoire, à la recherche de marques, d'indices, de traces.
«Les racines de l’histoire» «Mémoire blanche» "Lumière du passé" autant de titres, de toiles qui reflètent cette quête. Trois décennies passées à tenter d'ouvrir des brèches pour communiquer d'une époque à l'autre.  Avec sa palette, le peintre haut-marnais fixe dans une sorte de magma originel les empreintes de ce passé qu'il revisite. « Ce peintre aux allures de bûcheron devenu père-noël »,  comme l'a décrit un journaliste dans un article d'"Art et décoration" paru en janvier 2000, n’enfonce pas de portes ouvertes, mais il ouvre des fenêtres sur le temps, des lucarnes au travers desquelles il nous invite à nous pencher.