En Chine, les peintres français ont du succès

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2014 à 15H51
"Le Matador" de Picasso était l'un des dix chefs d'oeuvre présentés à Pékin.

"Le Matador" de Picasso était l'un des dix chefs d'oeuvre présentés à Pékin.

© Mandy Wang/AFP

Deux expositions, organisées pendant trois mois à Pékin et Shanghai, étaient programmées pour fêter les 50 ans de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine populaire.

Plus d'un demi-million de visiteurs sont allés admirer les grands chefs-d'oeuvre de la peinture française lors de deux expositions organisées ce printemps en Chine. La première, une rétrospective consacrée à Claude Monet, a accueilli près de 350 000 personnes. Les oeuvres avaient été prêtées par le Musée Marmottan Monet de Paris et représentaient près de la moitié de la collection Monet du musée. L'exposition, la plus grande jamais consacrée en Chine au maître impressionniste, avait été organisée au sous-sol du K11 Art Mall de Shanghai, un centre commercial branché.

Toucher un nouveau public

"Nous voulions toucher un public qui ne fréquente pas habituellement les musées", avait souligné Marianne Mathieu, adjointe au directeur du musée Marmottan. Des oeuvres de Monet avaient déjà été présentées en Chine, notamment lors d'une rétrospective consacrée aux peintres impressionnistes en 2004, mais l'exposition shanghaïenne est la première qui soit dédiée exclusivement au peintre, selon ses organisateurs.

La deuxième exposition, organisée au musée national de Chine à Pékin, a réuni près de 150 000 personnes. Les visiteurs pouvaient admirer dix chefs d'oeuvre de la peinture française prêtés par Paris. Les tableaux avaient voyagé dans des avions différents compte tenu de leur valeur, avait précisé Anthony Chamuzeau, conseiller culturel de l'ambassade de France.

Rodin bientôt à Pékin

Les visiteurs chinois se sont rendus en masse dans ce gigantesque musée, donnant sur la place Tiananmen, puisque des plages d'ouverture nocture ont été aménagées pour les accueillir. Parmi les toiles exposées, "le Bal du moulin de la Galette" d'Auguste Renoir, "Le matador" de Pablo Picasso, ou le "Portrait en pied de Louis XIV en grand costume royal" de Hyacinthe Rigaud, conservé au château de Versailles. Le tableau le plus ancien remonte à environ 1530. Il s'agit du "Portrait de François 1er" de Jean Clouet, propriété du musée du Louvre. Certaines de ces oeuvres doivent maintenant prendre le chemin de Macao pour une deuxième exposition asiatique. 

En novembre prochain, ce sont plus de 140 pièces d'Auguste Rodin qui iront à Pékin. Parmi elles : "Le Penseur", "Le Baiser" et "le Monument à Victor Hugo".