En 2016, une exposition conçue par Michel Houellebecq au Palais de Tokyo à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/08/2015 à 10H59
Michel Houellebecq en novembre 2014.

Michel Houellebecq en novembre 2014.

© MIGUEL MEDINA / AFP

Des photos, mais aussi des installations et des films qu'il a réalisés : à l'été 2016, l'écrivain Michel Houellebecq présentera au Palais de Tokyo à Paris une grande exposition entièrement conçue par ses soins, a annoncé le 26 août le président du centre d'art contemporain, Jean de Loisy.

Baptisée "Rester vivant" et déployée sur 1.500 m2, l'exposition se tiendra du 23 juin 12 septembre 2016.

Une exposition imaginée par Houellebecq, mais pas sur Houellebecq

"Ce n'est pas une exposition sur Michel Houellebecq, c'est une exposition inventée par lui, composée de photos, mais aussi d'installations et de films, ainsi que d'invitations à de nombreux artistes comme Iggy Pop ou Robert Combas", a précisé Jean de Loisy lors d'une conférence de presse.

"Ce sera le monde de Michel Houellebecq, vous passerez de salle en salle et un roman va se constituer dans votre tête accompagné par des images et des sons", a-t-il expliqué. "Vous aurez traversé une aventure de Michel Houellebecq", a dit le président du Palais de Tokyo, qui connaît l'écrivain "depuis 25 ans", "un des artistes les plus marquants en photo".

D'ici là, une grande rétrospective John Giorno au Palais de Tokyo

Cet automne, le Palais de Tokyo présentera "la première rétrospective mondiale de l'oeuvre du poète John Giorno", figure de la "beat generation" et de l'underground américain des années 60, et inspirateur d'Andy Warhol. L'exposition (21 octobre - 10 janvier) a été conçue par l'artiste suisse Ugo Rondinone qui est aussi le compagnon de Giorno.

"Le Palais de Tokyo va plutôt bien", a affirmé Jean de Loisy, qui a fait état d'une augmentation de la fréquentation des expositions de 35% par rapport à la même période en 2014-2015. "On sera pour la première fois de notre histoire à plus de 400.000 visiteurs cette année", a-t-il dit.