"Eloge du doute", nouvelle exposition de la Fondation Pinault à Venise (2011)

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/04/2011 à 11H26
"Eloge du doute" la nouvelle exposition de la Fondation Pinault à Venise

"Eloge du doute" la nouvelle exposition de la Fondation Pinault à Venise

© Culturebox

"Eloge du doute", la nouvelle exposition de la Punta della Dogana à Venise, réserve d'étonnantes surprises. Cette présentation d'oeuvres, issues de l'impressionnante collection de l'homme d'affaires et collectionneur François Pinault, propose jusqu'au 31 décembre 2012 un parcours thématique sur la force et la fragilité de la condition humaine.


Reportage A. Berrurier, S. Pichavant, L. Gleysse, J. Bentayeb

Conçue par la commissaire Caroline Bourgeois, l'exposition baptisée "Eloge du doute" va de l'art pur et minimaliste de Donald Judd au coeur enrubanné de Jeff Koons, en passant par les provocations de Paul McCarthy. Au total, dix-neuf artistes sont présentés, dont des valeurs montantes comme Tatiana Trouvé ou encore Adel Abdessemed, l'un des "chouchous" du milliardaire François Pinault.

Mais l'une des surprises de l'exposition est sans doute l'installation "Roxys", réalisée en 1961 par l'artiste Edward Kienholz (1927-1994). Cette installation rarement exposée recrée une oppressante maison close des années 1940. Ouverte au public depuis le 10 avril 2011, "Eloge du doute" durera jusqu'au 31 décembre 2012.  A l'occasion de son inauguration, François Pinault s'est félicité du chemin parcouru en Italie. "Le public a réservé un bon accueil à nos expositions et les autorités italiennes et vénitiennes aussi", a souligné l'homme d'affaires. En 2005, François Pinault, lassé des complexités et des lenteurs administratives françaises, avait abandonné son projet d'implanter sa fondation d'art contemporain sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt.

A voir aussi sur Culturebox :
- l'ile-Seguin-horizon-2017
- Indian-highway-IV--exposition-de-l'art-indien-contemporain-au-mac-de-lyon
- Lille-art-fair-un-week-end-pour-l'art-contemporain