Diaporama 10 photos
Par Valérie Oddos @Culturebox

Des siècles de thé au musée Guimet, images choisies

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/10/2012 à 16H35
  • Bol "impérial
    01 /10
    Bol "impérial
    Porcelaine, décor d’émaux polychrome, Chine, Jingdezhen, (Jiangxi), marque et période Yongzheng (1723-1735)  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • A gauche, "Lu Tong infusant le thé - A droite, Branche de théier impérial en fleur
    02 /10
    A gauche, "Lu Tong infusant le thé - A droite, Branche de théier impérial en fleur
    A gauche, Peinture chinoise de la fin de l'époque Ming (1368-1644) A droite, peinture de Qian Xuan (1235-1301), époque Yuan
    © A gauche, Musée national du Palais, République de Chine (Taiwan)- A droite, RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris / Thierry Olivier
  • Verseuse
    03 /10
    Verseuse
    Grès porcelaineux engobé à couverte vitreuse, Chine, seconde moitié du VIIIe siècle  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • Gobelet
    04 /10
    Gobelet
    Grès porcelaineux engobé à couverte vitreuse, Chine, première moitié du VII° siècle  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • Bol
    05 /10
    Bol
    Grès à couverte « fourrure de lièvre », cerclage en argent, Chine, fours de Jian (Fujian), XII°-XIII° siècle  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Richard Lambert
  • Verseuse
    06 /10
    Verseuse
    Argent repoussé, ciselé et doré, Chine, époque des Cinq Dynasties (907–960)
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • Théière
    07 /10
    Théière
    Grès, décor végétal ajouré,Chine, Yixing, (Jiangsu), XVIIIe siècle  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • Bol "impérial"
    08 /10
    Bol "impérial"
    Porcelaine, décor d’émaux polychrome,Chine, Jingdezhen, (Jiangxi), marque et période Yongzheng (1723-1735), XVIIIe siècle  
    © RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
  • Bol chawan,
    09 /10
    Bol chawan,
    Ryônyû (1756–1838), Raku rouge,Japon, XIX° siècle  
    © Musée Guimet, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / Benjamin Soligny / Raphaël Chipault
  • "Moudre le thé"
    10 /10
    "Moudre le thé"
    Liu Songnian (c. 1174–1224), Peinture sur soie, encre et couleurs légères, Chine, époque Song (960–1279)
    © Musée national du Palais, République de Chine (Taiwan)

Le thé, cultivé depuis deux mille ans, devenu la deuxième boisson consommée par les hommes dans le monde après l’eau. On l’a d’abord bouilli, puis battu, puis infusé. Son développement est lié à celui de la spiritualité, bouddhiste en Chine, zen au Japon. Avec des céramiques, des peintures, des manuscrits, des ustensiles, le musée des arts asiatiques Guimet, à Paris, nous raconte son histoire, née en Chine. "Le Thé, histoires d’une boisson millénaire", jusqu’au 7 janvier 2013