Des porcelaines chinoises d'exception au Domaine de Chaumont-sur-Loire

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/09/2017 à 10H16, publié le 26/09/2017 à 09H56
Détail d'une porcelaine chinoise exposée à Chaumont. 

Détail d'une porcelaine chinoise exposée à Chaumont. 

© MCGALA / Museum of Chinese Gardens and Landscape Architecture

Présentées pour la première fois hors de Chine, une soixantaine de pièces inestimables datant des dynasties Ming et Qing sont présentées au château de Chaumont-sur-Loire. Prêtée par le Musée chinois des jardins et de l'architecture paysagère de Pékin, cette collection exceptionnelle témoigne des échanges culturels et commerciaux entre la Chine et l'Europe dès le 14e siècle.

Reportage : T. Mbaka / G. Grichois / J. Benard

Situé sur les bords de Loire, entre Blois et Amboise, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est connu pour son Festival international des jardins, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de création paysagère.

Son partenariat avec le Musée des jardins de Pékin a donné lieu en 2016 à la présentation d'un jardin contemporain chinois au fameux festival du Val de Loire. En retour, un jardin à la française a été créé au sein du musée pékinois. Nouveau fruit de ces échanges : cette exposition dédiée aux porcelaines chinoises qui représentent le plus souvent des jardins.

Porcelaine 2 © MCGALA / Museum of Chinese Gardens and Landscape Architecture

Un art millénaire 

Apparue sous la dynastie des Shang, il y a plus de 1500 ans avant notre ère, la porcelaine est une invention majeure de l'empire du Milieu. Elle a atteint son âge d'or sous les dynastie Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912) grâce au développement de la navigation et des relations commerciales avec l'Europe. Dès le XVIIe siècle, les objets d'art chinois sont très à la mode et viennent décorer les demeures aristocratiques de France ou d'Angleterre.

Porcelaine 4 © MCGALA / Museum of Chinese Gardens and Landscape Architecture

Du jardin chinois... au jardin à l'anglaise 

Ornées d'éléments typiques du jardin chinois, comme des fleurs, des lacs, des pagodes ou des animaux, les porcelaines exercent bientôt une influence notable sur l'esthétique et l'architecture des jardins, notamment en Grande-Bretagne. On considère d'ailleurs que ces jardins chinois ont donné naissance au jardin à l'anglaise.

"Un premier exemple de mondialisation !" selon Chantal Colleu-Dumond, la directrice du Domaine de Chaumont, qui a souhaité présenter ces fameuses porcelaines non pas dans un lieu d'exposition à part mais dans des vitrines ou sur des meubles des différentes pièces du château, comme si elles appartenaient à la collection de la princesse de Broglie, autrefois propriétaire des lieux. 

porcelaine 5 © Capture d'écran France 3 Centre-Val de Loire

Vous passez par Chaumont-sur-Loire pour découvrir ses jardins extraordinaires ? Profitez-en pour admirer cette collection présentée pour la première fois en Occident et visible pendant 3 mois avant de retourner à Pékin.