Dereux / Dubuffet : ailes de papillons et épluchures au musée des Beaux-Arts de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/09/2009 à 14H45
Dereux / Dubuffet : ailes de papillons et épluchures au musée des Beaux-Arts de Lyon

Dereux / Dubuffet : ailes de papillons et épluchures au musée des Beaux-Arts de Lyon

© Culturebox

C'est l'expo des D & D. Rien à voir avec les Dupont et Dupont d'Hergé. Ici, il est question de Dereux et Dubuffet, deux hommes qui partagèrent la même passion pour la botanique et le collage. A Lyon, le Musée des Beaus-Arts retrace jusqu'au 21 septembre 2009 cette amitié artistique qui tourna à l'orage.

Cette exposition a le mérite de mettre en lumière un homme dont le nom reste inconnu du grand public. Car si Jean Dubuffet figure dans tous les livres d'histoire de l'art, c'est loin d'être le cas pour le lyonnais Philippe Dereux. Pourtant, son oeuvre est saluée par les spécialistes. Sans sa rencontre avec Dubuffet, à Vence en 1955, cet enseignant aurait-il accédé à cette reconnaissance ? Dereux enseigna jusqu'à sa retraite en 1973. En marge de cette activité, il se consacra d'abord à l'écriture en publiant des textes dans la revue La Tour de Feu, puis L'enfer d'écrire aux Editions Henneuse à Lyon. La rencontre avec Dubuffet sera déterminante et ouvrira à l'artiste les portes d'une autre forme de création. L'Art Brut est alors en plein boom. Ses créateurs ont déjà pour habitude de détourner les objets du quotidien. C'est le cas de Gaston Chaissac qui travaille avec des coquilles d'huîtres, des déchets de planches de tôles et des épluchures de courges. Dès 1959, Dereux, lui, se lance tout seul avec ses assemblages d'épluchures de fruits et légumes. Un matériau du quotidien qui raconte l'homme mieux que des mots et qui l'inspirera jusqu'à sa mort en août 2001 à Villeurbanne.
Pour le clin d'oeil : peut-être qu'une rencontre artistico-culinaire aurait pu avoir lieu entre Dereux et  une autre lyonnaise, sonia Ezgullian qui a sorti en 2003 un petit guide intitulé : "Les épluchures, dix façons de les accommoder " !

Lecture de "Le petit traité des épluchures" de Philippe Dereux, par Anne Calas, le 21 septembre 2009.