De Rodin à Man Ray, les Métamorphoses d'Ovide, source d'inspiration des maîtres

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/01/2017 à 15H44, publié le 12/01/2017 à 12H39
Tableaux, sculptures, céramiques, une cinquantaine d’œuvres rassemblées autour des Métamorphoses d'Ovide.

Tableaux, sculptures, céramiques, une cinquantaine d’œuvres rassemblées autour des Métamorphoses d'Ovide.

© France 3 Culturebox (capture vidéo)

C’est une très belle exposition autour des Métamorphoses d’Ovide qui se tient au Musée d’art et d’histoire de Parthenay jusqu’au 2 avril. Le musée a rassemblé une cinquantaine d’œuvres aux signatures prestigieuses, parmi lesquelles Rembrandt, Rodin et Rubens, Prud’hon ou encore Man Ray, toutes inspirées par ce long poème épique écrit il y a 2000 ans.

Les Métamorphoses est un long poème épique écrit par Ovide au début de notre ère. En quinze livres (soit plus de 12 000 vers), ce poète né dans une famille de chevaliers, un an après l’assassinat de César (en 44 avant J-C.) raconte 246  légendes traditionnelles grecques et romaines, des récits qui évoquent les métamorphoses des dieux, des déesses, de héros ou de simples mortels. Plus qu’un catalogue de fables pittoresques, ces récits sont au final une réflexion sur l’homme et sur la vie
 
Au début du premier livre, Ovide présente le but de cette œuvre :

J'ai formé le dessein de conter les métamorphoses des êtres en des formes nouvelles. O dieux (car ces transformations furent, elles aussi, votre œuvre), favorisez mon entreprise et guidez le déroulement ininterrompu de mon poème depuis l'origine même du monde jusqu'à ce temps qui est mien."

Ovide © France 3 Culturebox
Ces Métamophoses ont été et restent encore une source d’inspiration pour de nombreux artistes. D’où l’idée du Musée d’art et d’histoire de Parthenay de proposer une exposition autour de ce thème. Parmi la cinquantaine de tableaux, sculptures et céramiques exposées, on trouve des pièces exceptionnelles comme ce Rubens représentant Lycaon changé en loup ou encore cette statue originale de Rodin représentant un Narcisse hurlant. 

Reportage : France 3 Poitou-Charentes - F. Cartaud / C. Cottaz / A. Liegard

Pour organiser cette exposition, le musée d’art et d’histoire de Parthenay a lancé voilà un an un appel aux quarante-quatre musées de l'ancienne région Poitou-Charentes. Une quarantaine d’œuvres provient de sept structures extérieures. 

Des mythes et des expressions

Grâce à des bandes sonores, l’exposition permet également de retrouver et de resituer certains mythes qui sont au cœur de nos expressions quotidiennes : sortir de la cuisse de Jupiter, toucher le pactole (ce mythe grec qui met en scène Dionysos et le roi Midas évoque le Pactole, un fleuve où l’on trouvait beaucoup de paillettes d’or), un dédale de rues (Dédale est l’architecte qui fut enfermé dans le labyrinthe qu'il avait lui-même conçu pour séquestrer le Minotaure) et bien sûr être narcissique... 

Un thème à approfondir

Plusieurs rendez-vous sont organisés autour de cette exposition : visites commentées, conférence, récits métamorphosés et atelier philosophique sur le thème "L’homme peut-il se métamorphoser ?". Le programme est à retrouver sur le site du Musée d’art et d’histoire de Parthenay.