D-Day : Les petits musées du Débarquement

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/06/2014 à 17H02
Le musée du Débarquement à Utah Beach à Sainte-Marie-du-Mont

Le musée du Débarquement à Utah Beach à Sainte-Marie-du-Mont

© PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN

A côté des grands musées historiques normands, le Mémorial de Caen, le musée d'Arromanches par exemple, de nombreux petits musées ont fleuri tout le long du littoral autour des plages du débarquement. D’initiative individuelle ou fruit du travail d’associations, la plupart s'intéressent aux armées alliées, un autre s'est spécialisé dans la reconstitution du quotidien de l'armée allemande.

De Dieppe à Cherbourg pas moins de 34 musées proposent des collections évoquant les événements historiques survenus en Normandie au printemps 1944. Chacun a choisi de traiter un aspect particulier du débarquement lui-même au déroulement ultérieur de la bataille de Normandie. Le musée de Dieppe est quant à lui consacré à un évènement survenu deux ans plus tôt, la tentative de débarquement de troupes essentiellement canadiennes ayant abouti à un sanglant fiasco. L'avant débarquement, le Mur de l'Atlantique, les divisions aéroportées, les différentes armées en présence, la bataille de Normandie et le Débarquement lui-même possèdent leurs musées dédiés.

On peut organiser un séjour normand en préparant un périple historique passant par les plages, les cimetières de Colleville et de Saint-James par exemple et les différents musées. Au delà de l'aspect strictement historique tous ces lieux provoquent une émotion ravivée par la diffusion des reportages télévisés et le visionnage des films consacrés à cet événement. Il n'est pas rare d'y croiser les survivants, de plus en plus rares, de cet événement déterminant de l'histoire contemporaine.

Reportage : JC Batteria / B/ Vidal