Crue de la Seine : le Grand Palais rouvre dimanche et les sites de la BNF, lundi

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/06/2016 à 16H56
Le Grand Palais, le 3 juin 2016

Le Grand Palais, le 3 juin 2016

© ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le Grand Palais a annoncé sa réouverture dimanche à 10H. Les deux sites parisiens de la Bibliothèque nationale de France rouvriront lundi. Le Louvre reste fermé jusqu'à mardi inclus, le musée d'Orsay jusqu'à lundi inclus. La hauteur du fleuve avait atteint 6,05 m samedi matin à Paris.

"Cette réouverture concerne toutes les expositions, Monumenta Empires, La terre, le feu, l'esprit, chefs d'oeuvre de la céramique coréenne, Carambolages, Seydou Keïta et Amadeo de Souza Cardoso", précise Le Grand Palais sur son site.

Dans la nuit de vendredi à samedi, à 2h, le niveau de la Seine avait atteint un "maximum" de 6,10 m, son plus haut niveau depuis trente ans, a expliqué à l'AFP le service de prévention Vigicrues. "Nous sommes dans une stabilisation, même si nous pouvons avoir encore un ou deux cm de plus", a précisé Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues.

Reportage au Louvre et au musée d'Orsay : E. Cornet, D. Wolfromm, D. Levy, J-P. Bosch, P-M. Noublanche

Fermetures préventives

Les deux sites de la Bibliothèque nationale de France fermés au public et aux chercheurs vendredi restent clos jusqu'à dimanche soir. Le site Richelieu de la BnF était quant à lui resté ouvert, "n'étant pas en zone inondable selon le plan de prévention des risques d'inondations du département de Paris". Sur le site de l'Arsenal, des "collections susceptibles d'être touchées par une montée des eaux" ont été mises "en sécurité". 

"La RMN Grand Palais a décidé, par mesure préventive, de fermer au public  le Grand Palais vendredi à partir de 14H30. L'ensemble du site est concerné", y compris le Palais de la Découverte, avait indiqué vendredi la Réunion des musées nationaux-Grand Palais.

Le musée d'Orsay, fermé depuis jeudi soir, gardera portes closes jusqu'à mardi, lundi étant son jour de fermeture habituelle, a annoncé son président, Guy Cogeval. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion au Louvre entre la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, et les responsables des institutions culturelles publiques touchées par les crues. Situé en bord de Seine, le musée d'Orsay a accueilli l'an dernier 3,4 millions de visiteurs.

Reportage : N. Lemarignier, D.Wolfromm A.Tribouart, A. Cosquéric

Sur l'autre rive, le Louvre, musée le plus visité au monde avec 9 millions de personnes par an, a annoncé vendredi soir qu'il resterait fermé jusqu'à mardi inclus. En début d'après-midi, le patron du musée se disait "vigilant mais serein" : "Il y a un risque de remontée des eaux par les nappes phréatiques mais pour l'instant aucune infiltration n'a été constatée dans les souterrains."

L'évacuation a concerné la partie sud, la plus exposée, où se situent le sous-sol du département des arts de l'Islam et les réserves des antiquités grecques et de l'Egypte copte. "L'opération a pris dix heures", a expliqué Jean-Luc Martinez à la ministre qui avait réuni peu avant les responsables des institutions culturelles publiques touchées par les crues.

Hollande se rend au Louvre

François Hollande s'est rendu dans la nuit de vendredi à samedi au Louvre pour encourager les équipes chargées d'évacuer les œuvres.



Les réserves sont organisées en fonction des risques : les plus fragiles, comme les peintures sur plâtre ou les textiles, sont placées près de la sortie et évacuées en premier. Dans les allées, on devine, sous des plastiques de protection, des pierres tombales ou de petits autels funéraires. Des caisses contiennent des objets en bronze corinthiens ou des poteries "italo-géométriques". Sur les 548.000 oeuvres figurant dans les collections du Louvre, 38.000 sont exposées. Les autres sont réparties dans 57 réserves dans le sous-sol du musée et 5 à l'extérieur.

Dans les réserves du Louvre, le 3 juin 2016

Dans les réserves du Louvre, le 3 juin 2016

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le musée des Arts décoratifs, qui jouxte le Louvre, a pris des mesures pour mettre à l'abri ses pièces textiles et de mobilier stockées dans des réserves menacées par la crue. Mais il est resté ouvert vendredi, tout comme le musée de l'Orangerie, situé sur un emplacement plus élevé au jardin des Tuileries.

La Fondation Claude Monet à Giverny, dans l'Eure, est également fermée jusqu'à mardi.

Après plusieurs jours de pluies exceptionnelles, le niveau de la Seine atteignait 6 m en milieu de journée vendredi et un pic était attendu dans la soirée, "vers 6,30 m voire 6,50 m", avait annoncé le ministère de l'Environnement. Il faut signaler qu'il s'agirait d'un plateau plus que d'un pic, ce niveau haut devant rester relativement stable pendant tout le week-end avant d'amorcer la décrue", a précisé le ministère dans un communiqué.