Claire Feuillet ouvre son armoire à contes à la Médiathèque d'Orléans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/10/2009 à 09H50
Claire Feuillet ouvre son armoire à contes à la  Médiathèque d'Orléans

Claire Feuillet ouvre son armoire à contes à la Médiathèque d'Orléans

© Culturebox

"C'est toujours la même histoire" : c'est le titre de l'exposition proposée à la Médiathèque d'Orléans jusqu'au 24 octobre. L'artiste plasticienne Claire Feuillet a travaillé sur l'univers des contes et leur capacité à aborder des thèmes graves, parfois sombres.

On sait maintenant que derrière les histoires de prince charmant et les jolies robes de princesse des contes de fée de notre enfance, se cache un univers de symboles bien moins rose qu'il n'y paraît. Les psychanalystes freudiens ont démontré à quel point chacune de ces histoires servait à nourrir et à construire notre inconscient. Les "jungiens" eux, voient plutôt dans les contes de fées des récits initiatiques. Certains, bien sûr seront sceptiques quant à ces interprétations. Mais comment expliquer que certains contes, écrits voilà des siècles, à des époques totalement différentes, nous parlent encore. C'est le cas de Cendrillon, dont la première trace écrite apparaît dans un manuscrit chinois vieux de trois mille ans. Et si les personnages de contes de fées "construisent" l'univers d'un enfant, ils sont aussi parfois d'un grand secours aux adultes. C'est ainsi que les contes du danois Andersen sont utilisés dans les méthodes de développement personnel, à partir des mythes universels que représentent le roi (notre désir d'évolution), le héros (la mise en oeuvre du changement) et la fée( notre part de magie, celle qui installe un cadre propice au changement)... Voilà, la consultation est terminée. Pour la facture, voyez avec ma secrétaire !
-> La psychanalyse des contes de fées