"Cinéma Premiers Crimes" : les grands criminels du 20e siècle ressuscités

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/05/2015 à 15H06
Affiche de "Fantômas à l'ombre de la guillotine" sorti en 1913

Affiche de "Fantômas à l'ombre de la guillotine" sorti en 1913

© AFP

Du 17 avril au 2 août 2015, les Bibliothèques de Paris proposent une exposition consacrée aux premiers films sur les faits divers du 20e siècle. Des petits malfrats, aux grands criminels, "Cinéma Premiers Crimes" offre un voyage dans le temps où ces héros rocambolesques suscitaient fascination et effroi.

Dès 1910, les français se passionnent pour les faits divers racontés dans les prémices de nos médias de masse. Du petit larcin au crime sordide, les méfaits sont d'abord relatés via des feuilletons qui paraissent dans les journaux, puis adaptés à l'écran avec l'apparition du cinématographe. Entre fiction et réalité, la frontière est souvent mince...

Reportage D. Morel / Y. Dorion / S. Barie :
Le succès est fulgurant et une foule de héros transgressifs voit le jour. Fantômas, Nick Carter, Zigomar autant de noms qui marqueront la création de l'époque et plus tard, l'imaginaire collectif.

C'est d'ailleurs la série américaine "Les Mystères de New-York" qui va largement contribuer à l'essor de cette tendance. Pour Matthieu Letourneux, maître de conférence de littérature française, c'est "un succès considérable à tous égards. D'abord une foule énorme lit les romans et regarde les films [...] et puis c'est un succès intellectuel, tous les surréalistes vont parler des Mystères de New-York".
Couverture de la série "Les Mystères de New-York"

Couverture de la série "Les Mystères de New-York"

© France 3
Dans la Galerie des Bibliothèques sont exposées des unes sensationnelles du Petit Journal, des affiches sanglantes de feuilletons noirs et des films rares restaurés en haute définition pour l'occasion. Plus de 200 pièces racontent ainsi au public d'aujourd'hui, les frissons des spectateurs d'il y a cent ans.
Extrait du film "Les Bandits en automobiles", inspiré de l'histoire de la "bande à Bonnot".

Cinéma Premiers Crimes - Galerie des Bibliothèques de la Ville de Paris 
Du 17 avril au 2 août 2015
22 rue Malher 75004
6 euro / 4 euro / 3 euro