Christos, roi de La cour des Miracles installée au musée des Beaux-Arts de Douai

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/06/2009 à 10H00
Christos, roi de La cour des Miracles installée au musée des Beaux-Arts de Douai

Christos, roi de La cour des Miracles installée au musée des Beaux-Arts de Douai

© Culturebox

Bienvenue à La Cour des Miracles de Tournai ! Rien à voir avec celle de Victor Hugo. Ici, c'est le Musée des Beaux-Arts de la ville qui décline sous ce titre, une exposition consacrée essentiellement au peintre grec Christos. Mais autour du thème de la satire dans l'art, d'autres artistes viennent apporter leur regard, des plus classiques aux plus contemporains. A voir jusqu'au 17 août 2009.

Attention, ce n'est pas le genre d'exposition dans laquelle on se rend pour se changer les idées ou voir la vie en rose. Attendez-vous à être remué ! Car le regard de l'artiste grec Christos sur le monde actuelle est mordant. Ce peintre méconnu et longtemps rejeté par son pays d'origine (il a fui la dictature politique en 1968) a puisé son inspiration dans la peinture d'icônes et la tradition artistique byzantine. On y retrouve les couleurs vives, un éclairage surnaturel et un espace aux proportions distordues. Ces oeuvres sont le fruit d'assemblages complexes qui évoquent aussi Arcimboldo, un univers grouillant de formes et d'êtres bizarres, qui crée un sentiment de malaise et d'inquiétude. En ce sens, Christos rejoint l'univers satirique imaginé par ces prédécesseurs, les maitres du nord de l'Europe que furent Bosch, Breughel, Brouwer et plus près de nous, James Ensor.

-->Voir l'article sur France3 Nord Pas de Calais
-->Découvrez le travail de Tom Frantzen