C'est parti pour la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, 10ème du nom !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/09/2009 à 15H26
C'est parti pour la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, 10ème du nom !

C'est parti pour la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, 10ème du nom !

© Culturebox

10eme Biennale d'Art Contemporain de Lyon  ouvre ses portes du 16 septembre 2009 au 3 janvier 2010, avec pour thématique "Le spectacle du quotidien". Un quotidien qui se fait de plus en plus militant.
Parmi les oeuvres des 60 artistes exposés, certaines revendiquent une vraie démarche politique et citoyenne. Invité en plateau pour parler de cette 10ème édition : Hou Hanru, le commissaire de la Biennale.

Créée en 1991, la Biennale d'Art Contemporain de Lyon est la plus ancienne en France, elle est aussi devenue en 18 ans, une référence en la matière. En réussissant à s'imposer dans une ville  pourtant réputée pour sa froideur bourgeoise (en 2008, la Biennale a rassemblé 140 000 visiteurs), l'évènement a ouvert une porte sur l'art contemporain. D'autres grandes villes françaises ont en effet emboîté le pas à Lyon. On peut citer Toulouse avec Le printemps de septembre et Bordeaux qui lance cette année, la première édition d'Evento. Bien sûr, on peut se dire que pour les municipalités, cet engouement pour l'art contemporain si longtemps qualifié d'élitiste et d'hermétique, est une façon de donner une image plus moderne de leur ville et d'attirer du monde. Car c'est le paradoxe de l'art contemporain : il ne laisse personne indifférent et rien de telles que des passions qui se déchaînent pour faire parler d'un lieu, d'un évènement...et de la ville qui l'abrite. La preuve avec la venue de Jeff Koons et Damien Hirst à Versailles. Le premier a fait couler beaucoup d'encre et attiré 500 000 visiteurs !  Reste que pour fonctionner, une Biennale d'Art Contemporain doit être bien pensée, en phase avec son temps. A Lyon, le cru 2009 semble devoir faire partie des grandes années.

Interview de Hou Hanru sur Evene