Bilal, Pratt... les jardins de la Saline d'Arc-et-Senans façon BD

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/08/2016 à 12H25
L'univers de Corto Maltese dans les jardins d'Arc et Senans

L'univers de Corto Maltese dans les jardins d'Arc et Senans

© France 3 / Culturebox

Des jardins transformés en univers de bande-dessinée. C’est le thème de l’édition 2016 du festival des jardins de la Saline royale d’Arc-et-Senans, à découvrir jusqu’au 23 octobre. Depuis 16 ans le festival choisit une thématique différente chaque année et permet de travailler avec des étudiants dans la Saline royale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982.

L’univers de Bilal, Pratt ou encore Ponti, ils sont 15 auteurs de bandes-dessinées à avoir été choisis comme source d’inspiration pour les jardins de la Saline royale d’Arc et Senans. Sur ces espaces qui entourent les bâtiments de la Saline royale, l’imaginaire des BD a été restitué par des créations végétales.

Un travail avec les étudiants

Le festival a pour mission principale de faire parler la création et les connaissances des étudiants. Compagnons du lycée du bois à Mouchard, étudiants en architecture, paysage. Au total plus de 500 jeunes ont travaillé à la conception et à la réalisation de ces jardins pédagogiques.
L’univers BD d’Hugo Pratt par exemple, est notamment représenté par le jardin de Corto Maltese. "Les étudiants qui ont travaillé sur ce jardin ont surtout voulu parler du voyage et des continents. Ce sont deux étudiantes en architecture du paysage de Blois qui ont dessiné ce jardin", explique Denis Duquet, le responsable du festival des jardins.

Reportage : M. Buzon / J. Barrere / E. Dubuis

Pour les passionnés, les jardins représentent par exemple l'univers de Lanfeust du dessinateur Arleston, La couleur de l'air d'Enki Bilal, les univers de Guillaume Long et de Claude Ponti et bien d'autres encore. Même si l’on n’est pas amateur de bandes-dessinées, le dépaysement est garanti. "En fait il y a une exploitation de la végétation pour la transformer en toute sorte de sculpture et de représentation. Et je trouve très intéressant ce mélange entre la nature et la réalité  créée par l’homme", confie un visiteur.

Le festival des jardins de la Saline royale d’Arc et Senans est à découvrir jusqu’au 23 octobre.