"Big Brother, l'artiste face aux tyrans" à Dinard

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/06/2011 à 17H18
"Big Brother, l'artiste face aux tyrans" à Dinard

"Big Brother, l'artiste face aux tyrans" à Dinard

© Culturebox

Sa date de fin, le 11 septembre 2011, est un clin d'oeil provocateur. L'exposition proposée cet été au Palais des Arts de Dinard parle de dictateurs, de terrorisme, de jeux de pouvoir, et de la violence de la société en général. Elle a été baptisée "Big Brother, l'artiste face aux tyrans". Les oeuvres d'une trentaine d'artistes contemporains sont présentées.

Une oeuvre a été installée devant le Palais des Arts de Dinard, en avant-première de l'exposition. Il s'agit de "Buddha Hand" de Zhang Huan, une sculpture monumentale de 6 mètres de haut. Le chinois Zhang Huan est emblématique de cette nouvelle génération d'artistes contemporains qui s'interroge sur les dérives du monde, auto-destructrices. Huan dit d'ailleurs : "Comment l'homme n'aura-t-il pu durer que si peu de temps sur cette planète. Est-il trop bête ou trop intelligent ?". Le dilemme, l'incompréhensible, l'artiste l'a d'abord exprimé dans ses performances. Pour la première, révulsé par la saleté des villes modernes, Zhang Huan se couvre de miel et d'huile de poisson, et se laisse envahir par les mouches dans des latrines publiques. Il s'enfonce ensuite dans un étang pour s'en débarrasser. Plus tard, il s'attaquera à des oeuvres monumentales, plusieurs en lien avec le bouddhisme. Pour lui, cette religion est en Chine et au Tibet un dernier rempart pour l'individualité face à l'écrasement, à l'uniformisation, voire à l'asservissement.

A voir aussi sur Culturebox :
- "Politrics": exposition de dessins politiques de Tomi Ungerer
- Patrick Tourneboeuf: le Mur de Berlin en images aux Champs Libres
- Festival de l'Affiche 2010 : honneur aux affiches constructivistes russes