Biennale de Venise : une Française et un Britannique récompensés

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/06/2013 à 17H40
Les artistes Camille Henrot (France), Lion d'argent, et Tino Sehgal (Grande-Bretagne), Lion d'or, à la 55e Biennale de Venise (1er juin 2013)

Les artistes Camille Henrot (France), Lion d'argent, et Tino Sehgal (Grande-Bretagne), Lion d'or, à la 55e Biennale de Venise (1er juin 2013)

© AP / Luigi Costantini / Sipa

La Française Camille Henrot a été récompensée du Lion d'argent, tandis que l'artiste britannique Tino Sehgal a reçu le Lion d'or, lors de la 55e Biennale d'art de Venise. L'Angola a également été distinguée dans la catégorie des pavillons nationaux, ont indiqué dimanche les organisateurs de la manifestation.

Le premier prix a été attribué à Tino Sehgal, né en 1976, un Anglo-allemand d'origine indienne basé à Berlin, artiste de la rencontre humaine et de l'échange, "pour l'excellence et la portée innovatrice de son travail qui brise les frontières entre les disciplines artistiques", selon le communiqué officiel. L'oeuvre qui lui a valu cette récompense n'a pas de titre et conformément à la ligne suivie par cet artiste, n'est pas un objet mais un genre de "flashmob" basé sur l'interaction entre un groupe d'acteurs allongés ou assis qui, immobiles, mettent en scène un chant rythmé et les visiteurs de l'exposition.

Camille Henrot, "jeune artiste prometteur"
Pour sa part, la Française Camille Henrot (née en 1978) a obtenu le Lion d'argent du "jeune artiste prometteur" pour avoir "contribué à capturer notre époque de façon dynamique et fascinante". Son oeuvre "Grosse fatigue" est une vidéo sur l'histoire du monde et l'évolution des espèces racontée en 13 minutes sur un rythme de "slam" (forme poétique de déclamation libre).

Cette année, la Biennale, qui court jusqu'au 24 novembre et est intitulée "le Palais Encyclopédique", a la particularité de compter un nombre record de pavillons nationaux (88), dont, pour la première fois, celui du Saint-Siège.

Angola, première participation, premier trophée
L'Angola qui a été récompensé par le Lion d'or de la catégorie des pavillons nationaux était représenté pour la première fois. Le jury, présidé par la Britannique Jessica Morgan, a voulu ainsi souligner "la capacité des curateurs (Beyond Entropy) et de l'artiste (le photographe brésilien Edson Chagas, né en 1977, ndlr) à réfléchir ensemble à la complexité de la notion de lieu". Les photos de la capitale angolaise Luanda présentées à Venise font partie d'une série intitulée "Found not taken" qui incite, à partir d'objets courants, à réfléchir à des problèmes plus profonds comme le capitalisme, la société de consommation et les traditions.

Des mentions spéciales ont été par ailleurs attribuées à Sharon Hayes, une artiste multimédia américaine, à l'Italien Roberto Cuoghi, aux pavillons conjoints de Lituanie et Chypre, pour avoir choisi de présenter des oeuvres ensemble, et au pavillon du Japon pour "la réflexion aiguë sur le thème de la collaboration et de l'échec".
Camille Henrot dans une interview réalisée pour artnetTV (2010)