Biennale d'art contemporain de Lyon : l'éloge de la lenteur et du bâillement d'He Xiangyu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/10/2015 à 18H04
"Turtle, Lion, Bear" de He Xiangyu à la Biennale d'art contmporain de Lyon 

"Turtle, Lion, Bear" de He Xiangyu à la Biennale d'art contmporain de Lyon 

© France 3 / Culturebox

La Biennale d'art contemporain se poursuit à Lyon dans trois grands lieux symboliques de la ville. Jusqu'au 3 janvier 2016, le public découvre les oeuvres surprenantes d'une soixantaine d'artistes autour d'une thématique commune : "La vie moderne". L'artiste He Xiangyu présente au Musée d'art Contemporain "Turtle, Lion, Bear", sorte d'éloge de la lenteur et du bâillement.

Invité à la Biennale d'art contemporain de Lyon, l'artiste chinois He Xiangyu a produit "Turtle, Lion, Bear". Dans les vitrines, vingt quatre écrans où vingt et un adultes, dont l’artiste lui-même, et trois animaux ont été filmés en train de bâiller selon la technique de la photographie à très haute vitesse 

En entrant dans cette salle obscure du premier étage du Musée d'art Contemporain, le visiteur est d'abord captivé par le calme qui émane de ces visages endormis et puis très vite la contagion opère.

Reportage en forme de décryptage dans les allées de la Biennale d'art contemporain avec Sylvie Adam, Laure Crozat et Dominique Dumas

Bâiller pour résister 

Dans cette installation, He Xiangyu cherche à provoquer des échanges positifs à partir d’images montrant un ensemble d’émotions considérées comme négatives. "Dans notre société, on a pas tant le droit que ça à la lenteur, à l'ennui ou à la fatigue. C'est peut-être une façon de résister à ce rythme là et instaurer un moyen de communication plus animal et primitif" analyse Béatrice Teulon-Nouailles, médiatrice culturelle de la Biennale Art Contemporain.
He Xiangyu 3 © France 3 / Culturebox

Bâiller par empathie

Communément associé à la fatigue, à la pression, à l’ennui ou même à la faim, le bâillement est souvent déclenché par le bâillement des autres. "A la base le bâillement c'est un moyen de communication, ça montre nos capacités d'empathie" rappelle encore la médiatrice. 
"Je pense qu'il voulait montrer les gens quand ils sont très fatigués, donc c'est la vie quotidienne et on n’est pas toujours au meilleur de sa forme, on est fatigué des fois..." rapporte une jeune fille. 
He Xiangyu, autoportrait de l'artiste bâilleur 

He Xiangyu, autoportrait de l'artiste bâilleur 

© France 3 / Culturebox
He Xiangyu est né en Chine en 1986. Aujourd'hui il vit et travaille à Pékin. Ses installations parfois provocantes dénotent l’influence grandissante du matérialisme et de la culture de la consommation occidentale dans la Chine contemporaine. 

"Turtle, Lion, Bear"He Xiangyu à la Biennale d'art contemporain de Lyon

du 10 septembre 2015 au 3 janvier 2016
MAC de Lyon
 
 81 Quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon