Bernard Blistène nommé à la tête du Musée national d'art moderne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/11/2013 à 11H20
Bernard Blistène a été nommé directeur du Musée national d'art moderne (ici en 2006)

Bernard Blistène a été nommé directeur du Musée national d'art moderne (ici en 2006)

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a nommé Bernard Blistène aux fonctions de directeur du musée national d'Art moderne, sur proposition du président du Centre Pompidou, Alain Seban, a annoncé vendredi à l'AFP le ministère.

Au terme d'un processus de nomination mouvementé, Bernard Blistène, actuel directeur du département du développement culturel au Centre Pompidou, succède à Alfred Pacquement, qui part à la retraite en décembre.
 
Le favori, un Autrichien, avait jeté l'éponge
Lancé il y a sept mois, le processus de recrutement du directeur du musée,  a connu plusieurs rebondissements dont l'union récente de deux conservateurs  français Catherine Grenier et Laurent Le Bon en une seule candidature.
 
L'Autrichien Max Hollein, donné comme grand favori, a finalement jeté  l'éponge tout comme une autre candidate étrangère, l'Allemande Marion Ackermann.
 
En vertu des statuts du Centre Pompidou, le directeur du Musée national d'Art moderne est nommé par la ministre de la Culture sur proposition du président de l'établissement.
 
Alain Seban, qui était favorable à la nomination de Max Hollein, ne soutenait pas Catherine Grenier, directrice adjointe du musée d'Art moderne, ni Laurent Le Bon, directeur du Centre Pompidou-Metz, et encore moins leur union en une candidature unique, selon une source proche du dossier.
 
Bernard Blistène était candidat dès le départ
A la demande de la ministre qui souhaitait avancer sur ce dossier, Alain  Seban a réuni à nouveau jeudi la commission chargée de réfléchir à la  nomination du directeur du musée.
 
A l'issue de cette réunion, Alain Seban a proposé à la ministre de nommer Bernard Blistène, qui ne faisait pas partie des derniers noms sélectionnés, mais était candidat dès le départ du processus.
 
"Par la richesse de son projet pour le musée national d'Art moderne, par la valeur scientifique de ses travaux, par ses qualités humaines, par sa connaissance intime de la scène artistique et par son attachement profond au Centre Pompidou, Bernard Blistène détient toutes les qualités pour écrire une page nouvelle de l'histoire de l'un des plus beaux musées du monde", estime le  ministère dans un communiqué.

Une nomination qui couronne une longue collaboration
Né en 1955, Bernard Blistène est diplômé de l’Ecole du Louvre, où il est aujourd’hui professeur d’art contemporain.
 
Ses liens avec le Centre Pompidou sont anciens. Dès 1983, il y a organisé des expositions (Christian Boltanski, Cy Twombly, Andy Warhol…). Il a dirigé les musées de Marseille de 1990 à 1996, avant de devenir directeur adjoint du Musée national d’art moderne.
 
Il a également été commissaire de la Biennale de Venise
 
En 2002, il est nommé inspecteur général de la création artistique à la Délégation aux arts plastiques avant de revenir au Centre Pompidou en 2009 comme directeur du département du développement culturel. Il a mis en place le Nouveau Festival du Centre Pompidou.