Bernard Arnault : "La collection Chtchoukine, un rêve devenu réalité"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/10/2016 à 15H21
L'homme d'affaires Bernard Arnault invité sur le plateau de France 2 pour évoquer la collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton

L'homme d'affaires Bernard Arnault invité sur le plateau de France 2 pour évoquer la collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton

© France 3 / Culturebox

Bernard Arnault, le président du groupe LVMH a réussi le pari de réunir la collection Chtchoukine à Paris au sein de sa Fondation Vuitton. Un homme d'affaires passionné d'art au parcours exceptionnel. Il était l'invité de France 2 ce dimanche 23 octobre.

La fondation Louis Vuitton à Paris expose jusqu'au 20 février 2017, 130 chefs d'oeuvre de la collection Chtchoukine et c'est déjà un succès d'affluence. Devant les Matisse, les Picasso, les Gauguin, une foule de visiteurs et un spectateur particulier : Bernard Arnault, propriétaire et président de LVMH.

Invité sur le plateau du 20 heures, l'homme d'affaires amoureux des arts revient sur une vie aux mille visages.  Cette exposition au sein de sa fondation est "Un rêve devenu réalité", confie-t-il à Laurent Delahousse. 

Une émotion qui provoque les larmes

C'est lui qui a voulu cette fondation dédiée à l'art et cette exposition saluée par le public, les critiques et la ministre de la Culture. La mise en lumière de ces oeuvres rares provoque beaucoup d'émotion chez les visiteurs. "Il y a certaines personnes qui entrent dans les salles Matisse, Gauguin et Picasso et qui se mettent à pleurer, ça vous prend à l'estomac", relate-t-il. Devant tous ces tableaux exceptionnels, le mécène s'émerveille comme un enfant devant une vitrine de Noël. 

Certains tableaux n'étaient jamais sortis de Russie

La collection Chtchoukine recèle de véritables trésors comme cet Atelier Rose signé Matisse, conservé au musée Pouchkine de Moscou. Ce chef d'oeuvre qui date de 1911 n'avait jamais été exposé en France. 
"L'atelier rose" de Matisse. La collection Chtchoukine compte pas moins de 37 tableaux du peintre français

"L'atelier rose" de Matisse. La collection Chtchoukine compte pas moins de 37 tableaux du peintre français

© IP3 PRESS/MAXPPP

La culture et l'art plus fort que la politique

L'exposition "Icônes de l'art moderne"  qui a ouvert ses portes le 18 octobre dernier devait, à l'origine, être inaugurée en présence de François Hollande et Vladimir Poutine. Suite à un désaccord diplomatique entre les deux hommes d'Etat, la visite du Président russe n'a finalement pas eu lieu. Le président de LVMH refuse de commenter le récent différend et préfère rappeler l'amitié culturelle entre les deux peuples. 

Cette éternelle proximité artistique entre les peuples russes et les peuples français dépasse toutes les difficultés du moment

Contre le "french bashing" 

 A 67 ans, l'homme à la tête d'une fortune inestimable pense à l'avenir, le sien et celui de la France. Il défend à la fois la mondialisation tout en démontant le modèle économique et social de la France qu'il juge ringard. Mais il assure qu'il est "tout à fait opposé au french bashing et complètement optimiste pour l'avenir de la France". 
LVMH.png © France 2 / Culturebox capture d'écran

L'homme d'affaire préféré des française

Né en 1949, Bernard Arnault est élevé à Roubaix (Nord) par ses grands-parents qui lui répètent que c'est le prix d'excellence ou rien. Diplômé de Polytechnique, le jeune homme reprend l'entreprise familiale en 1978. Il aime les maths et la musique. Les chiffres et la création artistique c'est un peu l'ADN du groupe LVMH qu'il crée en 1989.  Premier groupe de luxe au monde, il rassemble 70 marques prestigieuses pour un chiffre d'affaires d'environ 35 milliards d'euros. 
Bernard Arnault enfant

Bernard Arnault enfant

© France 2 / Culturebox capture d'écran

Gagner de l'argent n'est qu'une conséquence, ce n'est pas un objectif. Quand on entre dans le groupe, on entre dans une famille, c'est ce qui fait toute la différence

Homme d'affaires impitoyable selon ses concurrents, Bernard Arnault, est, selon un sondage, l'entrepreneur préféré des Français. 

Merci Patron !

Interrogé sur le documentaire satirique "Merci Patron !",  Bernard Arnault classe le film sans l'avoir vu dans la catégorie "provocateur d'extrême gauche". 
Le documentaire de François Ruffin retrace le combat d'un couple d'anciens ouvriers du groupe LVMH dans le nord de la France.