Balenciaga l'inventeur de silhouettes au Musée de la Mode d'Anvers

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/04/2016 à 09H24
L'exposition "Game Changers" au Musée de la Mode d'Anvers jusqu'au 14 août 2016

L'exposition "Game Changers" au Musée de la Mode d'Anvers jusqu'au 14 août 2016

© Musée de la Mode d'Anvers

L’exposition "Game Changers-Réinventer la silhouette du 20e siècle", au Musée de la Mode d’Anvers (MOMU), retrace le travail du couturier avant-gardiste Cristóbal Balenciaga jusqu'au 14 août 2016. Ses créations ont donné lieu à de nouvelles conceptions du corps de la femme, notamment grâce aux volumes architecturaux qu’il a donnés à certains de ses vêtements.

Grâce à lui, les règles du jeu ont changé. Au 20e siècle, Balenciaga a su renouveler la mode. Faisant partie de ceux qu'on nomme "Game Changers", il a contribué de près à l'ouverture des horizons du monde de la couture. Aujourd’hui, son travail est honoré au du Musée de la Mode d’Anvers en Belgique. 

Reportage : C. Massin / JM. Vasco / V. Dusausoy


Ses influences japonaises ont libéré la femme de son corset. Le kimono prend alors une place très importante dans les créations de l’artiste. Dans les années 1920 et 1930, des personnages tels que Madeleine Vionnet, Paul Poiret ou encore Coco Chanel avaient déjà apporté leur pierre à l’édifice en défendant des idées modernes sur la féminité : "Le vêtement est une protection. Il n’est pas une armure contre le monde mais vraiment une maison", explique Karen van Godtsenhoven, commissaire de l’exposition.

Naissent alors de nouvelles formes que le créateur basque fera perdurer et évoluer au fil des années. Sa devise : repousser les limites de la silhouette féminine.
 

La Haute Couture est un grand orchestre que seul Balenciaga sait diriger, tous les autres créateurs que nous sommes, suivons simplement ses indications.

Christian Dior

 

L'exposition "Game Changers" au Musée de la Mode d'Anvers

L'exposition "Game Changers" au Musée de la Mode d'Anvers

© MoMu Antwerp/ Stany Dederen


L’exposition rassemble pas moins de 100 silhouettes de couture et de prêt-à-porter uniques. Après quelques retouches et remises en forme, les créations d’Issey Miyake, Ann Demeulemeester, "Comme des Garçons", Yohji Yamamoto ou encore celles de la Maison Martin Margiela étaient présentées aux côtés de celles de Balenciaga et Gabrielle Chanel. Un choc des cultures et des époques.
La plupart ont été prêtées par le Musée de la Fashion Institute of Technology de New-York, le V&A, le MUDE de Lisbonne ou encore le Musée Galliera