Avec "Ecotone" les anciens abattoirs de Nice font peau neuve

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/11/2009 à 12H21
Avec "Ecotone" les anciens abattoirs de Nice font peau neuve

Avec "Ecotone" les anciens abattoirs de Nice font peau neuve

© Culturebox

Le collectif "La Station" propose jusqu'au 5 décembre 2009, une exposition "Ecotone" regroupant les oeuvres d'une vingtaine d'artistes. L'exposition est visible dans les anciens abattoirs de Nice, situés dans la hall sud du chantier 109.

Les locaux de la route de Turin, vides de tout occupant depuis 1999, vont donc être désormais livrés à l'art contemporain et aux artistes. Construits en 1866 pour remplacer les anciennes tueries installées rue de la Boucherie depuis le Moyen-Age, les abattoirs niçois ont été transformés à de multiples reprises jusqu'à devenir, après les années 60, une des structures d'abattage parmi les plus modernes d'Europe. Cette structure a été, pendant plusieurs décennies, l'une des entreprises les plus prospères des Alpes-Maritimes, avant de fermer ses portes en 1988. Ses 22.000 m2 accueilleront des expositions , des artistes en résidence et des spectacles pluridisciplinaires. Le Maire de Nice, Christian Estrosi, espère en faire une friche artistique porteuse pour sa ville, à l'image de sa proche cousine marseillaise la "Friche de la Belle de Mai". Côté architecture, l'élu verrait plus quelque chose dans le style du Palais de Tokyo à Paris, et Jean Nouvel ne serait pas très loin d'avoir quelques idées sur le sujet pour transformer ce cube de béton en un magnifique temple de l'art contemporain. Dossier à suivre...