Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/03/2010 à 10H14
Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim

Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim

© Culturebox

Les auteurs de BD Metapat et Jull viennent de sortir "Dreamers Rebirth" Volume 2. Au centre de cette intrigue policière qui a pour décor une Alsace futuriste, il a y le célèbre retable d'Issenheim, chef d'oeuvre de Mathias Grünwald exposé au Musée Unterlinden de Colmar.

Le retable d'Issenheim, ce sont neuf panneaux en bois de tilleul (soit plus de 6 mètres de peinture) représentant une Crucifixion, la Résurrection, le concert des anges et la Tentation des Saint-Antoine. Le retable comporte également une partie sculptée que l'on doit à Nicolas de Haguenau. On sait que cette oeuvre fut peinte entre 1512 et 1516 mais on n'a aucune certitude quant au contexte et à la nature de la commande des Antonins d'Issenheim à Colmar. Le retable fut conservé dans les bâtiments de la Commanderie des Antonins jusqu'à la révolution puis fut transporté à Colmar à la Bibliothèque Nationale du district. En 1852, il a été transféré dans l'église de l'ancien couvent des Dominicains d'Unterlinden. Cette oeuvre fascina de tous temps : Picasso, Bacon ont fait le voyage pour contempler cette oeuvre que Huysmans décrivit ainsi en 1903 : "l'effroyable cauchemar d'un calvaire(...), comme le typhon d'un art déchaîné qui passe et vous emporte."

Voir aussi sur Culturebox
> les vidéos BD