Audrey Azoulay lance une mission "citoyenne" sur les musées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/05/2016 à 19H12
Audrey Azouley, ministre de la Culture (2016)

Audrey Azouley, ministre de la Culture (2016)

© LIONEL BONAVENTURE / AFP

Contribuer "à l'éducation citoyenne et au vivre ensemble", tels sont les fers de lance de la mission "Musées du 21e siècle" lancée mardi par la ministre de la Culture Audrey Azoulay, dont les conclusions sont attendues à l'automne.

Musées en péril

"Le musée est un passeur de mémoire, un producteur d'émotion esthétique ou un médiateur interculturel", a déclaré la ministre. "Et demain, davantage encore,  sa vocation plurielle sera déterminante pour contribuer au dialogue entre les cultures, à l'éducation citoyenne et au vivre ensemble."

Audrey Azoulay a souligné que cette mission était lancée alors que "les œuvres d'art sont menacées" en Afrique et au Moyen-Orient - destruction des  trésors de Tombouctou, du musée de Mossoul, des vestiges de la cité de Nimrud,  des temples de Palmyre. "En Europe, en France, les attentats de l'an dernier ont eu une conséquence  négative directe sur la fréquentation des musées", a-t-elle ajouté, selon le  communiqué du ministère.

Sortir des murs

Parmi les thèmes stratégiques, outre "le musée éthique et citoyen", qui  traitera du renforcement des liens sociaux, "le musée protéiforme" se penchera  sur les expositions hors les murs, le virtuel et "le musée inclusif et collaboratif" s'intéressera aux attentes des publics.

La mission confiée à Jacqueline Edelman, conservatrice générale du  patrimoine, travaillera aussi sur les questions de l'adaptation des musées aux  enjeux de l'éducation artistique, de la diversification des publics et de la  transition numérique.

La mission, qui associe l'ensemble des musées et comptera parmi la  vingtaine de membres du comité de pilotage des représentants de musées internationaux, intégrera le point de vue d'experts étrangers et celui des  publics.