Alain Lacoste, le veilleur inutile.

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/06/2010 à 11H56
Alain Lacoste, le veilleur inutile.

Alain Lacoste, le veilleur inutile.

© Culturebox

La ville de Laval organise du 10 avril au 4 juillet 2010, une rétrospective de l'oeuvre d'Alain Lacoste. Pour l'occasion, les 190 oeuvres du peintre sculpteur sont exposées à l'Espace Scomam afin de faire découvrir le travail d'un artiste difficilement classifiable.

Alain Lacoste a connu un parcours artistique plutôt atypique. Il commence tout d'abord par faire de la sculpture sur bois et de la peinture à partir de photographies dans les années 1960 avant de s'orienter vers une réutilisation des déchets au profit de l'art. Il récupère des bouts de bois, de papier, de plastique ou de textile et en fait des oeuvres à part. Son travail a permis de voir émerger un nouveau genre artistique, l'art singulier où priment assemblages, collages et surtout accumulation de matière.

A voir aussi sur culturebox
Jean-Louis Salvadori donne des couleurs à Six Fours