A la poursuite du diamant bleu de Louis XIV au Muséum de Nice

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/03/2012 à 11H29
Exposition "A la poursuite du diamant bleu" à Nice

Exposition "A la poursuite du diamant bleu" à Nice

© France 3 / CultureBox

Le Muséum d'Histoire Naturelle de Nice propose jusqu'au 1er avril 2012 l'exposition "A la poursuite du diamant bleu", une présentation des répliques des trésors de la couronne de France.

Le diamant bleu de la couronne de France était le joyau fétiche de Louis XIV. Taillé à l'image du roi soleil, il symbolisait son pouvoir absolu. Il fut ensuite serti dans la grande Toison d'or de Louis XV. Subtilisé en 1792 durant la Révolution française, il ne fut jamais retrouvé.

C'est en 2007 que François Farges, chercheur au département "Histoire de la terre" du Muséum d'Histoire Naturelle à Paris découvre au fond d'un tiroir, un plomb remarquable par sa grosseur et par sa forme en coeur, dans les collections du muséum. Après conversion de son poids de plomb en diamant, il s'est avéré qu'il pesait près de 69 carats. Le seul diamant a pouvoir correspondre était le mythique "Diamant Bleu de la couronne"... Depuis lors, François Farges s'est attelé à reconstituer son histoire.
Durant le XXème siècle, deux diamants bleus revendiquent la paternité royale française : un russe (le Terenschenko) et un américain (le Hope). Grâce aux technologies de l'imagerie scientifique, le professeur Farges parvient à faire renaître le diamant du Roi-Soleil et affirme que le diamant Hope, vedette du Museum of Natural History de Washington, est en fait le diamant bleu... retaillé !

Le Grand Bleu de Louis XIV

Le Grand Bleu de Louis XIV

© France 3 / CultureBox

Dans sa présentation, cette exposition allie géologie, gemmologie, minéralogie, cristallographie, mais aussi histoire de l'art, politique, pouvoir et religion.
A découvrir jusqu'au 1er avril 2012.