À la découverte d’"Un autre Renoir" au Musée d’art moderne de Troyes

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/06/2017 à 11H49, publié le 17/06/2017 à 11H50
Gabrielle Renard, l'un des modèles préférés de Renoir, était originaire d'Essoyes dans l'Aube, tout comme sa femme Aline Charigot.

Gabrielle Renard, l'un des modèles préférés de Renoir, était originaire d'Essoyes dans l'Aube, tout comme sa femme Aline Charigot.

© France 3 - capture d'écran

Deux semaines après l’inauguration du musée Renoir d’Essoyes, situé dans la maison de vacances du peintre dans l’Aube, le département poursuit son hommage à l’artiste. "Un autre Renoir", au musée d’art moderne de Troyes, propose une autre vision de l’oeuvre de celui que l’on a trop longtemps cantonné uniquement à l’impressionnisme. À découvrir jusqu’au 17 septembre 2017.

Reportage : T. Le Roux / A. Blanchard  / P. Gasiorek
2017 a été proclamée "Année Renoir" dans le département de l’Aube. Le territoire souhaite rappeler au public que s’il est à jamais associé à Paris, Montmartre ou Fontainebleau, pendant trente ans, le peintre a passé toutes ses vacances en Champagne. Le 3 juin dernier, un musée consacré à l’artiste a été inauguré dans la maison familiale d’Essoyes, ville natale de sa femme Aline Charigot. Nouvelle étape de ce pèlerinage sur les traces d’Auguste Renoir, une très belle exposition apporte un éclairage inédit sur l’œuvre de l’artiste.
Le salon d'Auguste Renoir dans sa maison d'Essoyes transformée en musée.

Le salon d'Auguste Renoir dans sa maison d'Essoyes transformée en musée.

© PHOTOPQR/EST ECLAIR/MAXPPP
À travers une cinquantaine d’œuvres issues de différents musées, "Un autre Renoir" révèle au public l’immense palette de ce peintre dont l’œuvre a de loin dépassé les frontières de l’impressionnisme. Sa période purement impressionniste ne représente en effet qu’une dizaine d’années. Sa carrière elle, s’étend sur près de six décennies. L’exposition qui retrace le parcours créatif de Renoir s’intéresse notamment à deux figures majeures de son œuvre : son épouse Aline Charigot et Gabrielle Renard, la nourrice de ses enfants, toutes deux originaires d’Essoyes. La boucle est bouclée.