8ème édition de la Nuit Blanche : "Paris" réussi

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/10/2009 à 10H59
8ème édition de la Nuit Blanche : "Paris" réussi

8ème édition de la Nuit Blanche : "Paris" réussi

© Culturebox

Qui a dit que le public boudait l'art contemporain ? Cette année, encore, la 8ème édition de la Nuit Blanche (3 et 4 octobre 2009)  a été un vrai succès populaire à Paris. Plus de 1,5 millions de personnes sont venues découvrir les installations d'art contemporain disséminées dans la capitale mais également dans neuf villes de banlieues.

Au total 30 artistes contemporains et une soixantaine d'oeuvres ont peuplé cette Nuit Blanche. Nouveauté cette année, la manifestation a investi les lieux de "spiritualité et de savoir". Mais dans la plupart des sites, des médiateurs étaient présents pour aider le public à décoder l'histoire de l'oeuvre, la démarche de l'artiste.
Comment expliquer ce succès ? La nuit permet certainement de donner une autre dimension aux oeuvres qui dans la lumière crue du jour, ne seraient pas nimbée de mystère comme elles le sont lors de cette Nuit Blanche. La nuit favorise l'imaginaire et le lâcher prise, deux conditions sine qua non pour aborder l'art contemporain. Ici le public va où il veut, et circule un peu dans ses rues et ses oeuvres comme il le ferait dans ses propres rêves.
A noter que d'autres villes de province organise leur Nuit Blanche, Charleville-Mézières, Metz et Amiens. Plus loin de chez nous, au Centre culturel français de Gaza, une soirée Nuit Blanche était organisée au même moment et pour la 5ème fois avec concerts, vidéos d'art et créations de peintres palestiniens.

Pour en savoir encore plus : France3.fr au coeur de la Nuit Blanche