50e anniversaire de la mort de Cocteau : films, livres et expositions au programme des festivités

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/10/2013 à 18H56
Photo non datée de l'écrivain, dramaturge et peintre Jean Cocteau

Photo non datée de l'écrivain, dramaturge et peintre Jean Cocteau

© AFP

Une brassée d'évènements débute pour célébrer le cinquantenaire de Jean Cocteau, une occasion de redécouvrir l'œuvre protéiforme d'un artiste majeur du XXe siècle.

Affiches, scénarios, correspondances, dessins, photos de plateau, costumes ... Tous ces trésors sont à découvrir dans l'exposition au musée de la cinémathèque, du 2 octobre au 9 février, pour mieux connaître le Cocteau cinéaste. L'exposition est gratuite, sur présentation du ticket d'entrée de cinéma pour le film "La Belle et la Bête", une version restaurée du film à revoir en salles. 
"La Belle et la bête" : la bande-annonce

Au musée des Lettres et Manuscrits, du 11 octobre au 23 février, l'exposition "Jean Cocteau le magnifique - Les miroirs d'un poète" présentera plus de 150 manuscrits et lettres autographes, des ouvrages illustrés et éditions originales, dessins, photographies et affiches. Parmi les pièces maîtresses, le manuscrit du scénario original de "La Belle et la bête", classé "trésor national", accompagné du manuscrit autographe du journal de ce film et des photos prises lors du tournage.

Une autre exposition "Cocteau par Cocteau" à la mairie du 16e arrondissement de Paris du 1er au 12 octobre : conçue à partir d'une collection privée, elle présente des autoportraits réalisés par Cocteau à Villefranche en 1924 pour le compte de l'éditeur Edouard Champion mais aussi des oeuvres de la collection Carole Weisweiller, dont la mère était l'amie et mécène de Cocteau, parmi lesquelles un portrait de Picasso par l'artiste.

Le ministère de la culture rend hommage aussi à l'artiste au Palais Royal

Une exposition gratuite de photographies montre du 11 octobre 2013 au 12 janvier 2014 un Cocteau plus familier, moins connu, dialoguant avec Colette, son illustre voisine, ou fréquentant ceux qui animèrent la vie artistique de son époque : "Jean Cocteau : un poète au Palais-Royal".
Sous le péristyle Valois du Palais-Royal, le Ministère présentera du 11 octobre au 11 décembre 2013 un dispositif mettant en scène simultanément cinq écrans, placés dans les vitrines du péristyle de Valois, projetant un film panoramique réalisé par Nicolas Patrzynski, qui retrace le parcours de Cocteau, les étapes essentielles de sa vie et de son oeuvre, installation complétée par la présentation de lithographies de la collection Séverin Wunderman du musée Jean Cocteau de Menton, et des photographies issues du fonds de l’Agence France-Presse.

Un anniversaire est également fêté par le 7e Art 

Outre la sortie en salles de la version restaurée de "La Belle et la Bête", "Opium" réalisé par Arielle Dombasle, est librement inspiré du journal éponyme que Jean Cocteau a tenu pendant une cure de désintoxication en 1930. Il met en scène les amours contrariées de l'artiste et de l'écrivain Raymond Radiguet, emporté à 19 ans par une fièvre typhoïde mal diagnostiquée.
Un remake de "La Belle et la Bête", conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, est prévu sur les écrans pour la mi-février 2014 avec Léa Seydoux et Vincent Cassel, dans les rôles titres, et Christophe Gans ("Silent hill", "Le Pacte des loups") derrière la caméra.
La Belle et la Bête Christophe Gans Affiche

La Belle et la Bête Christophe Gans Affiche

Des livres

Dominique Marny publie une biographie de son grand-oncle, "Jean Cocteau ou le roman d'un funambule" (Editions du Rocher), dans laquelle elle dépeint un être grave, en proie à un mal à l'âme chronique qui, par politesse, affichait une apparente légèreté". La création s'avèrera sa sauvegarde.

Les éditions Stock ont réédité en mai dernier à l'occasion de cet anniversaire "Le grand écart",  roman écrit en 1923, qui mêle tendresse, humour et légèreté, comme pour un pastiche. Le texte est illustré d’une vingtaine de dessins de l’artiste. Réédition chez le même éditeur de  "Le Potomak", écrit en 1924 et de "Dessins", reccueil de dessins publié en 1923, réédité pour la première fois.

Les éditions Michel de Maule publient "La Croisière aux émeraudes", un ouvrage inédit de l’auteur dans un coffret comprenant une version transcrite et manuscrite du texte, une nouvelle "où il est question d’une croisière pour retrouver un mystérieux coffre d’émeraudes, d’une marquise qui se prétend capitaine et n’approuve pas du tout la quête de son mari, peintre du dimanche farfelu..." précise l’éditeur.

Sur le web

La Cinémathèque a conçu deux sites, l'un sur les coulisses de "La Belle et la Bête" et l'autre sur Jean Cocteau et le cinéma, une chronologie de la vie et de l'oeuvre de l'artiste.