3,14... "L'admirable nombre Pi" célébré au Palais de la Découverte à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/03/2013 à 10H59
La salle Pi du Palais de la Découverte

La salle Pi du Palais de la Découverte

© EPPDSCI-JP-Attal

Daniel Tammet, poète des mathématiques, animera des activités ludiques autour de "l'admirable nombre Pi" (3,14), le 14 mars, au Palais de la Découverte, à Paris. L'écrivain, qui se présente comme "autiste savant ou autiste de haut niveau" (il est atteint du syndrome d'Asperger) veut promouvoir "la première Journée de Pi en France".

Créée il y a 25 ans aux USA, où elle s'écrit 3/14, cette journée du 14 mars est essentiellement célébrée dans le monde anglo-saxon. 

Pi, un nombre infini
Pi est le nombre par lequel il faut multiplier le diamètre d'un cercle pour obtenir sa circonférence et il est impossible d'en connaître la valeur exacte car le nombre des chiffres après la virgule est infini. L'écrivain détient le record européen de mémorisation de décimales du nombre Pi : il a égréné les premières 22.514 décimales en 5 heures et 9 minutes pour le "Pi Day" (Jour de Pi) 2004 à Oxford.

Il entretient un rapport particulier avec les nombres, qu'il perçoit "avec des couleurs, des formes, des textures, des émotions". Cela lui permet "de voir toutes ces décimales comme un gigantesque poème numérique", a-t-il expliqué à l'AFP.

Il consacre un chapitre au nombre le plus célèbre du monde dans son livre, "L'éternité dans une heure. La poésie des nombres" (Les Arènes). Pour l'écrivain, "c'est le paradoxe entre le fini et l'infini qui est tellement fascinant, l'idée que dans chaque cercle se cache un nombre infini de décimales".
La première journée de Pi en France
Avec les médiateurs scientifiques du Palais de la Découverte, Daniel Tammet animera, dans la salle Pi du musée, des ateliers et activités ludiques. A chacun de retrouver dans l'infini des décimales de Pi, via un ordinateur, la combinaison de sa date de naissance. Les animateurs proposeront d'écrire des "Pièmes", des poèmes avec des mots dont le nombre de lettres est égal à une décimale de la série de Pi. Comme le moyen mnémotechnique utilisé pour retenir les 30 premières décimales de Pi : Que (3, car 3 lettres) j' (1) aime (4) à (1) faire (5) apprendre (9) un (2) nombre (6) utile (5) aux (3) sages. (5).

La salle Pi du Palais de la Découverte affiche sur ses murs 704 décimales de Pi, dont 527 calculées "à la main" avec exactitude en 1873 par William Shanks, sans calculatrice. Depuis, l'ingénieur informaticien Fabrice Bellard a porté le nombre des décimales connues de Pi à près de 2.700 milliards d'unités, mais avec un ordinateur.