Vente d'un Stradivarius estimé à plus de 45 millions de dollars

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/03/2014 à 14H24
L’alto ‘Macdonald’ par Antonio Stradivarius (1644 – 1737)

L’alto ‘Macdonald’ par Antonio Stradivarius (1644 – 1737)

© Sotheby

L'hôtel des ventes Sotheby's met aux enchères un instrument exceptionnel – L’alto ‘Macdonald’ par Antonio Stradivarius (1644 – 1737) – qui sera mis en vente par soumission scellée. Cet alto a appartenu à Peter Schidlof, qui fut pendant plus de 20 ans l'altiste du quatuor Amadeus, un des plus grands quatuors à cordes du XXe siècle.

Cette vente qui a débuté mercredi est d'autant plus remarquable qu'aucun alto de Stradivarius n'est apparu sur le marché depuis un demi siècle. Les acheteurs potentiels ont jusqu'en juin pour proposer une enchère. La plus haute sera retenue.

Le nom de Stradivarius est devenu synonyme de perfection dans le monde de la musique. De tous les instruments qu’il a fabriqués, les altos sont de loin les plus rares – seuls dix altos existent aujourd’hui, alors que le célèbre luthier a produit 600 violons et 50 violoncelles au cours de sa carrière. Un alto Stradivarius est donc la récompense ultime pour les collectionneurs.
Antonio Stradivarius (1644 – 1737)

Antonio Stradivarius (1644 – 1737)

© Sotheby
L’alto ‘Macdonald’ fut conçu en 1719 par Stradivarius alors au faîte de sa carrière. En termes d’état de conservation, de beauté et de qualité musicale, l’alto ‘Macdonald’ n’a aucun égal. 
Le "MacDonald" a hérité de son nom de l'un de ses propriétaires successifs, Godfrey Bosville, troisième baron de MacDonald. Son dernier propriétaire fut le violoniste autrichien Peter Schidlof qui l'avait acquis en 1964. Depuis le décès de Schidlof en 1987, l'instrument est aux mains de sa famille.
Le violoniste David Aaron Carpenter jouera de cet alto chez Sotheby’s à New York et à Paris. Selon lui, “L’alto représente le summum de la réussite en lutherie et il est dans un état de conservation excellent. C’est un peu comme si vous aviez commandé un alto à Stradivarius en personne et que celui-ci vous le remet 300 ans plus tard.”
David Aaron Carpenter jouant sur l’alto ‘Macdonald’ 

David Aaron Carpenter jouant sur l’alto ‘Macdonald’ 

© Sotheby


La maison attend des enchères supérieures à 45 millions de dollars. A titre de comparaison, le Stradivarius "Lady Blunt" datant de 1721 avait été adjugé 15,9 millions de dollars en juin 2011 lors d'une vente aux enchères destinée à recueillir des fonds pour les victimes du tsunami au Japon.


Voir et écoutez David Aaron Carpenter, ainsi que l'historique de l'alto Mcdonald.