"Regards" : l'hommage de la Fête des Lumières de Lyon aux victimes des attentats

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/12/2015 à 16H05
"Regards" de Daniel Knipper

"Regards" de Daniel Knipper

© France 3 / Culturebox

Ce mardi 8 décembre, les Lyonnais sont invités à renouer avec la tradition en allumant des lumignons à leurs fenêtres. La Fête des Lumières a été annulée et remplacée par un hommage aux victimes des attentats de Paris. Seule une installation, "Regards", est maintenue. Des visages tirés de tableaux de maîtres ainsi que les noms des victimes seront projetés sur la colline de Fourvière.



Reportage : J. Sauvadon / A. Combes-Savary / I. Murat

Suivre en live minute par minute l'illumination de la ville de Lyon en hommage aux victimes des attentats sur le site de France 3 Rhône-Alpes

D'habitude, en cette période de l'année, la ville de Lyon est assaillie par les touristes. Plusieurs millions de personnes déambulent pendant 4 jours à travers la ville pour découvrir les installations de la célèbre Fête des Lumières. Mais pas cette année. L'événement a du être annulé pour des raisons de sécurité.

Seule l'installation "Regards" de Daniel Knipper, un habitué de la Fête des Lumières, a été maintenue. Des visages tirés de toiles de grands maîtres (Boticelli, Matisse...) seront projetés sur la colline de Fourvière. L'artiste va également projeter sur la colline les noms des 130 victimes des attentats du 13 novembre, des prénoms qu'il a lui-même écrits à la main. Deux autres bâtiments, la nouvelle Tour Incity et la Tour de la Part Dieu, dit "Le crayon", seront également mis en lumière.
Les prénoms des victimes projetés sur les quais de Saône à Lyon

Les prénoms des victimes projetés sur les quais de Saône à Lyon

© France 3 / Culturebox

Une édition hommage

Une édition particulière que le maire de la ville, Gérard Collomb, a souhaité transformer en hommage aux victimes. Les lyonnais sont donc invités à perpétuer la tradition du 8 décembre en allumant des lumignons à leurs fenêtres. L'occasion de revenir aux sources de cette fête, qui existe depuis 1852. Un symbole pour honnorer la Sainte Vierge.

En fait, cette année-là, les festivités organisées autour de l'inauguration de la l'immense statue en bronze doré de Marie au sommet de la colline de Fourvière avaient du être annulées pour la seconde fois en quelques semaines à cause de la météo. Mais les lyonnais ont spontanément allumés des bougies, baptisés lumignons, à leur fenêtre pour célébrer l'événement. Depuis, chaque 8 décembre, les habitants sont invités à poursuivre la tradition. Tradition qui s'était peu à peu perdue dans l'immense événement qu'est devenu la Fête des Lumières. 

La procession à Fourvière est maintenue

Entre fête traditionnelle et fête catholique, le 8 décembre est un jour à part dans la capitale des Gaules. Ce soir, la traditionnelle montée aux flambleaux a été maintenue. Quelques 8000 fidèles vont participer à cette procession entre la cathédrale de Saint-Jean et la Basilique de Fourvière. Une manifestation qui se tiendra sous haute surveillance policière. 
Procession à Fourvière, le 8 décembre 2014

Procession à Fourvière, le 8 décembre 2014

© Jeff Pachoud / AFP