Légion d'honneur : Modiano et JonOne promus au 1er janvier, Piketty refuse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/01/2015 à 12H04
Patrick Modiano, ici le 10 décembre dernier lors de son discours à Stockholm en lauréat du prix Nobel de littérature.

Patrick Modiano, ici le 10 décembre dernier lors de son discours à Stockholm en lauréat du prix Nobel de littérature.

© JONATHAN NACKSTRAND / AFP

L'écrivain Patrick Modiano, la psychanalyste Julia Kristeva, le street-artiste JonOne, la soprano Mady Mesplé et l'actrice Mimie Mathy. Ces personnalités de la culture font toutes partie de la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier, publiée ce premier jour de l'année au Journal officiel. L'économiste Thomas Piketty est également de la liste, mais a refusé la décoration.

Cette promotion civile compte 691 décorés dont 571 chevaliers, 95 officiers, 19 commandeurs, cinq grands officiers. Et un seul grand'croix, le résistant et historien de la Seconde guerre mondiale Jean-Louis Crémieux, dit Crémieux-Brilhac.
L'historien et grand résistant Jean-Louis Cremieux-Brilhac.

L'historien et grand résistant Jean-Louis Cremieux-Brilhac.

© BALTEL/SIPA
Reconnaissance internationale

Plusieurs Français qui ont eu une reconnaissance internationale cette année figurent dans la promotion du Nouvel An. Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014, a été promu officier tout comme Jean Tirole, prix Nobel d'économie 2014. Artur Avila, lauréat de la médaille Fields 2014, la plus prestigieuse récompense en mathématiques, est fait chevalier à titre exceptionnel puisque ce Franco-brésilien n'a que 35 ans (et le critère pour être nommé chevalier est de vingt ans d'activité minimum).

Mady Mesplé, Agnès Desarthe, Christophe et JonOne

Dans le domaine de la culture et de la communication, la soprano Mady Mesplé est élevée à la dignité de grand officier. La réalisatrice Nina Campaneez, et l'écrivaine  psychanalyste Julia Kristeva sont promus commandeurs. Jack Lang, actuel  président de l'Institut du Monde Arabe et Bernard Murat, directeur du théâtre Edouard VII deviennent officiers. L'actrice Mimie Mathy, célèbre notamment pour la série télévisée "Joséphine, ange gardien", est nommée chevalier, tout comme le chanteur Christophe, le guitariste Chico Bouchikhi fondateur du groupe des Gipsy Kings ainsi que l'écrivain Agnès Desarthe. Les réalisateurs Jean Becker et Tony Gatlif sont eux aussi promus, l'un officier, l'autre chevalier. L'artiste graffeur américain JonOne, qui réside en France, est distingué en tant qu'étranger résidant en France. 
JonOne en février 2014 chez Artcurial.

JonOne en février 2014 chez Artcurial.

© XAVIER FRANCOLON/SIPA
Côté enseignement et recherche, la physicienne Claudine Hermann est élevée à la dignité de grand officier. L'égyptologue Christiane Ziegler est promue commandeur. Boris Cyrulnik, psychiatre, devient officier.

Thomas Piketty refuse la décoration

L'économiste Thomas Piketty, dont le livre "Le Capital au XXIè siècle" s'est déjà vendu à 1,5 million d'exemplaires, devait être nommé chevalier. Mais l'homme a annoncé qu'il  refusait cette décoration car il "ne pense pas que ce soit le rôle d'un gouvernement de décider qui est honorable". 
Thomas Piketty lors d'une conférence à Berlin en novembre 2014

Thomas Piketty lors d'une conférence à Berlin en novembre 2014

© Stefan Boness/Ipon/SIPA
Comme lui, chaque année, des personnalités refusent la Légion d'honneur,  comme en 2013 le dessinateur de BD Jacques Tardi, l'Abbé Pierre en 1992 ou  encore Louis Aragon, Albert Camus, Claude Monet, Hector Berlioz, Jean-Paul  Sartre ou Simone de Beauvoir. Les raisons sont variées, allant du désaccord avec un gouvernement à une volonté d'indépendance ou un désintérêt pour la rosette.

La Légion d'honneur est attribuée sans que l'intéressé la réclame. Une fois son nom apparu au Journal officiel, il faut se faire décorer pour la porter. Pour la refuser, il suffit de ne pas se rendre à la cérémonie. 

Trois promotions civiles

La promotion du 1er janvier est la dernière des trois promotions civiles après celles de Pâques et du 14 juillet. Deux promotions militaires sont également publiées chaque année. En 2014, 1.926 personnes ont été distinguées à titre civil et 965 à titre militaire.
Depuis 2007, les promotions civiles appliquent la parité homme-femme. Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d'honneur est la plus  élevée des distinctions nationales françaises. Elle comporte actuellement  92.000 membres récompensés pour leurs mérites éminents au service de la France, à titre civil ou militaire.