Le "Grenoble Street Art Fest" fait parler les murs en grand

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/06/2015 à 18H28
Street art Grenoble © PHOTOPQR/LE DAUPHINE

12 jours de festival, 30 artistes, 3 quartiers grenoblois et 1000 m² d’exposition : "Grenoble Street Art Fest", qui se déroule du 10 au 21 juin , invite les prodiges de l’art urbain, comme Wanyone, Isaac Cordal et Rubbish.

Jérôme Catz, commissaire d’exposition et créateur du réseau "Spacejunk Art centers", souhaitait représenter dans les rues de Grenoble la pluralité des disciplines de l’art urbain.

De nombreux murs de la ville vont ainsi être habillés de fresques, de graffitis en mousses, de collages, sans oublier les sculptures, les installations et les vidéos.

Des artistes internationaux 

Les artistes invités sont espagnols, italiens, français, et bien sûrs grenoblois.

Mr Wany, vient d'Italie. Depuis l’âge de 12 ans, il se passionne pour le graffiti et voit aujourd'hui son art en grand. Il réalise des œuvres monumentales, très colorées, qui revendiquent la liberté, et le droit d’expression. Pour lui le Street art est le moyen de rendre "la vie meilleure".

Après de nombreuses expositions dans le monde et sa participation aux 54e et 55e Biennales de Venise, c’est à Grenoble qu’il réalisera son œuvre la plus gigantesque.

Reportage : G.Lespinasse, D.Semet, A.Kebabti


Le street art : un art de moins en moins stigmatisé

Longtemps critiqué, le graffiti est maintenant un art reconnu et apprécié. L’organisateur du festival, Jérôme Catz, explique que l’amalgame avec les tags fait désormais partie du passé : " Aujourd’hui les gens jugent que le graffiti est de l’art, et que le tag est une dégradation". Le Street art s'est même institutionnalisé et fait l’objet de nombreux festivals.
Exposition Street art © PHOTOPQR/LE DAUPHINE

 

Mr Wany-Festival © PHOTOPQR/LE DAUPHINE


Grenoble Street Art Fest ! du 10 au 21 juin