La Piscine de Roubaix s'agrandit : les travaux officiellement lancés

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/12/2016 à 16H58, publié le 11/12/2016 à 15H07
Le bassin de La Piscine de Roubaix. Le musée est parti pour deux ans de travaux d'agrandissement.

Le bassin de La Piscine de Roubaix. Le musée est parti pour deux ans de travaux d'agrandissement.

© Olivier Leclercq / HEMIS.FR /AFP

Pour mettre en valeur ses nouvelles collections et développer ses capacités d'accueil, La Piscine de Roubaix (Nord), saturée, a commencé à s'agrandir, a indiqué samedi à l'AFP son conservateur, Bruno Gaudichon. Le musée reste ouvert, à l'exception de sa grande salle d'exposition.

D'une surface actuelle de 8.000 m2, La Piscine va gagner quelque 2.300 m2 de nouveaux espaces  (1.600 m2 de neuf et 700 m2 réhabilités) qui abriteront notamment une salle  consacrée à l'histoire de Roubaix, une galerie dévolue à l'histoire de la sculpture moderne et un espace pour les ateliers de pratique artistique pour les jeunes publics.
 
Depuis l'ouverture du musée en 2001 "le patrimoine muséal roubaisien s'est enrichi des dépôts, des dons et des achats" et "pour conserver et présenter ces ensembles conséquents de plusieurs milliers de références, un agrandissement s'imposait", explique le musée sur son site internet.

Le musée saturé en raison d'une fréquentation quatre fois plus importante que prévu

En outre, "quand le musée a été pensé, on prévoyait une fréquentation de 50.000 à 60.000 personnes par an, mais il y a actuellement une fréquentation de 200.000 à 250.000 personnes par an, ce qui créé une saturation de l'espace", a ajouté Bruno Gaudichon.
 
La piscine  de Roubaix a été inaugurée en 1932 et fermée en 1985 pour  des raisons de sécurité, avant de se transformer en musée en 2001. La collection permanente, dont une partie est exposée autour du bassin art déco reconfiguré, abrite notamment des oeuvres d'Albert Marquet, de Kees Van  Dongen, de Raoul Dufy ou de François Morellet.

L'ouverture des nouveaux espaces prévue pour l'automne 2018

Lors d'expositions temporaires, le musée roubaisien a aussi mis successivement à l'honneur Pablo Picasso (2004), Marc Chagall (2007 et 2012), Edgar Degas (2010) ou encore Camille Claudel (2014).
 
L'ouverture du musée dans sa nouvelle configuration est prévue pour  l'automne 2018. Le projet, d'un montant de 7,75 millions d'euros hors taxe, est financé par la ville de Roubaix (2,5 millions d'euros), la région Hauts-de-France (2,1 millions), la Métropole européenne de Lille (1 million), l'Etat (1,3 million)  et le mécénat (732.000 euros), a détaillé Bruno Gaudichon.
 
La première pierre de cette extension a symboliquement été posée samedi, mais les travaux, qui doivent durer deux ans, ont commencé il y a trois  semaines, a indiqué le conservateur.