L'histoire secrète du clou de la cathédrale de Chartres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/03/2014 à 16H59
Le secret du clou de la cathédrale de Chartres

Le secret du clou de la cathédrale de Chartres

© France3/Culturebox

Au 18e siècle, le solstice d'été permettait à la population de remettre les horloges à l'heure exacte. Dans la cathédrale de Chartres, un clou est en effet éclairé tous les 21 juin, à midi pile, au moment précis où le soleil est au zénith. Une particularité qui a fait naitre beaucoup de fantasmes et de légendes. Autant d'histoires qui attirent, chaque année, des milliers de curieux sur ce site.

Reportage : C. Jean-Joseph / D. Le Pape / T. Guiet

Cette expérience a été réalisée par le chanoine Claude Etienne en 1701. Le but exact de l'expérience n'est pas clairement établi et l'ensemble n'est pas d'une grande précision.

Aujourd'hui, plusieurs corrections sont nécessaires pour connaître l'heure réelle. 
- Nos pendules sont construites pour donner un "temps moyen",
- la base de l'heure universelle (1884) est celle du méridien de Greenwich (environ 5 minutes 20 secondes de différence avec Chartres), 
- l'heure officielle française en est supérieure d'une heure l'hiver, de deux heures l'été.
 
Ce qui donne pour le 24 juin, le midi "vrai" étant en retard de 2 minutes sur le midi "moyen" :
12 heures + 2 minutes - 5 minutes 20 secondes + 2 heures
L'heure légale est donc, à peu près, 13 h 51 mn 40 s
Aujourd'hui, les conditions de l'expérience sont oubliées : on parle du "clou du 21 juin", jour du solstice d'été et jour d'affluence dans la cathédrale.