L'artiste plasticien Gad Weil plante son blé place Vendôme à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/07/2016 à 17H12
"Ble Vendôme", Installation de Gad Weil sur la Place Vendôme, 1er juillet 2016

"Ble Vendôme", Installation de Gad Weil sur la Place Vendôme, 1er juillet 2016

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Un million d'épis de blé "plantés" place Vendôme pendant une semaine: avec cette oeuvre spectaculaire, le plasticien Gad Weil veut susciter une "interrogation collective sur le rapport de l'homme à la nature".

Baptisée "Blés Vendôme" et financée par la maison Chanel, cette installation de 2.800 m2 a nécessité 120 m3 de sable et mobilisé 600 personnes pour sa mise en place.

Les épis ont été "enluminés" avec une peinture spéciale (4 tonnes utilisées). "C'est le troisième acte d'une oeuvre végétale, Nature Capitale, parcours de végétalisation des villes qui a débuté en 2010", écrit Gad Weil, né en 1960, dans une note d'"intention artistique".
"Blé Vandôme", Gad Weil, 1er juillet 2016

"Blé Vandôme", Gad Weil, 1er juillet 2016

© ALAIN JOCARD / AFP
En mai 2010, Gad Weil a signé avec Laurence Médioni une autre installation monumentale : 8 000 parcelles agricoles et forestières implantées sur les Champs-Élysées pour former un jardin de 3 hectares. Cette réalisation avait accueilli 2 millions de visiteurs au lendemain de la Journée mondiale de la biodiversité, selon le site internet de l'artiste.

Dans une autre intervention en 1990 avec Dominique Menut, près de deux hectares de blé avaient été déroulés sur les Champs-Élysées, puis moissonnés par 1.500 agriculteurs.