Fleur Pellerin : une quarantaine de pactes pour la culture bientôt signés

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/04/2015 à 10H54
Fleur Pellerin à Bourges, avec le directeur du Printemps Daniel Colling (29 avril 2015)

Fleur Pellerin à Bourges, avec le directeur du Printemps Daniel Colling (29 avril 2015)

© Guillaume Souvant / AFP

La ministre devait signer jeudi matin avec l'agglomération de Bourges le sixième "pacte" de ce type. Le premier a été conclu fin janvier avec Clermont-Ferrand. "Il y en aura une quarantaine d'ici la fin du mois de mai", a-t-elle précisé à l'AFP.

Face aux craintes du monde culturel concernant les restrictions budgétaires, le gouvernement propose aux villes qui maintiennent leur effort en faveur de la culture un "pacte" de trois ans qui stabilise en retour les financements de l'Etat.    

La ministre "vigilante, mais pas extrêmement inquiète"

"Le gouvernement auquel j'appartiens a fait le choix de préserver la culture (...). J'appelle les collectivités locales à faire le même choix", a déclaré Fleur Pellerin .
              
Concernant les festivals, la ministre a reconnu que les plus fragiles s'inquiétaient pour leur avenir : "Il y a des festivals en danger, ça me préoccupe. (...) je lisais récemment qu'il y a une cinquantaine de festivals qui vont effectivement disparaitre cette année mais quarante-cinq qui vont se créer. Je suis vigilante, mais pas extrêmement inquiète", a-t-elle dit.
              
A l'occasion de son premier Printemps de Bourges comme ministre de la Culture, Fleur Pellerin a visité l'exposition consacrée à Juliette Gréco. Elle a ensuite gagné le grand chapiteau pour applaudir les concerts de The Do et Christine & the Queens.