Fleur Pellerin est la nouvelle ministre de la Culture et de la Communication

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/08/2014 à 19H45
Fleur Pellerin en 2014 © NIVIERE/SIPA

Fleur Pellerin a été nommée ministre de la Culture et de la Communication du gouvernement Valls II, en remplacement d'Aurélie Filippetti. A presque 41 ans, elle a été ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique, sous le gouvernement Ayrault, puis depuis avril secrétaire d'État au Commerce extérieur, à la Promotion du Tourisme et aux Français de l'Étranger.

Conseillère référendaire à la Cour des comptes, Fleur  Pellerin  est l'une des rares membres du gouvernement à être issue de la société civile et non de l'appareil du Parti socialiste. Elle a pris sa carte au PS en 2006.

Diplômée de l'ESSEC et de l'ENA, et ancienne présidente du "Club XXIe siècle"
 
Née à Séoul en août 1973, adoptée à l'âge de six mois, titulaire d'un bac franco-allemand à 16 ans, Essec-Sciences Po-Ena, cette juriste est une technocrate pur produit de l'école de la République. Présidente (2010-2011) du "Club XXIe" siècle (cercle réunissant l'élite des  minorités visibles dont la vocation est de promouvoir la diversité), elle en a quitté la direction lorsqu'elle a intégré, en novembre 2011, l'équipe de François Hollande, mais est encore membre du bureau. Au sein de ce club, elle avait participé aux "Entretiens de l'excellence", destinés à inciter les collégiens et lycéens de quartiers défavorisés à s'orienter vers des filières d'excellence.

Lors de la campagne de Ségolène Royal en 2007, Mme Pellerin avait monté, avec d'autres une cellule de réponses à la presse spécialisée. En 2002, pour la campagne de Lionel Jospin, alors non encartée, elle faisait partie de l'équipe des rédacteurs travaillant pour le candidat. Elle est par ailleurs co-rédactrice en chef du "Bulletin annoté des lois et décrets" (publication juridique à destination des collectivités locales). Pendant la campagne présidentielle de François Hollande, elle était responsable de l'économie numérique dans son équipe. Nommée ministre déléguée à l’économie numérique en 2012, elle a été chargé Commerce extérieur, à la Promotion  du Tourisme et aux Français de l'Étranger.uniquement pendant 4 mois. 
 
Mme Pellerin est mariée à Laurent Olléon, conseiller d'Etat, qui fut chargé, il y a vingt ans, par François Hollande d'une mission sur l'attractivité économique en Corrèze. Elle a une fille, Bérénice, âgée de 10  ans, issue d'un premier mariage. 

La passation de pouvoir entre Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin aura lieu dès ce mardi soir à 20h30 rue de Valois.