Fête des Lumières 2016 : trois soirées font battre le coeur de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/12/2016 à 10H55, publié le 08/12/2016 à 15H42
La fête des Lumières de Lyon 2016 présente une quarantaine de projets artistique. Durant trois jours le coeur de Lyon bat au rythme du coeur du théâtre des Célestins (Installation Franck Pelletier)

La fête des Lumières de Lyon 2016 présente une quarantaine de projets artistique. Durant trois jours le coeur de Lyon bat au rythme du coeur du théâtre des Célestins (Installation Franck Pelletier)

© Ville de Lyon / Muriel Chaulet

C'est parti pour trois jours de fête et de lumières ! A Lyon, le traditionnel rendez-vous hivernal débute ce soir dans les rues du centre-ville. Un événement sous haute sécurité mais qui n'a rien perdu de sa féerie et de sa popularité.

La Fête des Lumières de Lyon aura bien lieu mais dans un périmètre plus restreint et sous haute-surveillance. L'événement international annulé l'an dernier pour cause de sécurité met à l'honneur les 41 créations et  installations lumineuses prévues en 2015. Entre technologie et simplicité, certains sites emblématiques du coeur de ville sont littéralement transformés par des effets d'optique absolument magiques. 

Reportage : S. Adam /  L. Crozat / S. Bouix


Poésie et technologie

En un quart de seconde, la cathédrale Saint-Jean affiche une nouvelle façade grâce au collectif EZ3quiel qui présente sa création "Evolutions". Derrière le langage informatique, la pierre devient vivante, s'anime comme par enchantement. 
"Evolutions" par le collectif EZ3quiel

"Evolutions" par le collectif EZ3quiel

© Ville de Lyon / Muriel Chaulet

"Il y a beaucoup de technologie, de code, mais ce n'est pas un discours que je cherche à mettre en avant, l'aspect poétique vient maquiller et faire vivre tout ça", explique Yann Nguema de la société EZ3quiel. 

La nature au coeur de la ville

Encadrant la place des Terreaux, le musée des Beaux-arts et l'Hôtel de Ville sont "Sans dessus dessous". Parfaitement en phase avec l'actualité, le projet artistique de Joseph Couturier propose au spectateur un voyage imaginaire sur les traces d'un dérèglement climatique, alliant lumière, projections et narration.
"Sans dessus dessous" - Création Joseph Couturier

"Sans dessus dessous" - Création Joseph Couturier

© Ville de Lyon / Muriel Chaulet

En poursuivant son chemin, quelques mètres plus haut, le promeneur découvre la nature qui reprend ses droits. La nuit venue, l'esplanade de l'opéra se transforme en bosquet de lianes lumineuses et d’herbes géantes. "L'idée c'était d'arriver avec quelque chose de simple : la nature. J'avais envie d'exprimer l'émotion. Etre en lumière ce n'est pas forcément être clinquant", souligne Erik Barray, le créateur de l'Arboré'Lum. 
"Arboré'Lum" par Erik Barray

"Arboré'Lum" par Erik Barray

© Ville de Lyon / Muriel Chaulet

En lumière et en son, la sève reproduit le cycle des saisons et donne vie à ces végétaux urbains qui ramènent à l’essence même du vivant.

Tu me fais tourner la tête...

Au centre de la célèbre Place Bellecour, la Grand Roue a revêtu ses habits de lumière. Comme chaque année, l'attraction invite les amateurs à faire un petit tour de "Songe Forain". La création de Nathanaelle Picot est une plongée dans l'histoire de la fête foraine. 
un_songe_forain_chaulet_3.jpg © Ville de Lyon / Muriel Chaulet

Plusieurs millions de visiteurs sont attendus à la Fête des Lumières jusqu'à samedi de 20h à minuit. Le périmètre a été réduit à la presqu'île de Lyon et au quartier historique du Vieux Lyon. 

-> A suivre ce soir à 19h sur les box et TNT une édition spéciale Fête des Lumières sur France 3 Rhône-Alpes